États-Unis : un homme de 82 ans aurait volé 400.000 dollars de bijoux en cambriolant des dizaines d'appartements

International

FRIC-FRAC – La police de New York a récemment arrêté un octogénaire fortement soupçonné de plusieurs cambriolages, pour un butin global s’élevant à quelque 400.000 dollars.

Généralement, lorsque l’on cite la phrase de Chateaubriand selon laquelle "la vieillesse est un naufrage", c’est pour pointer la perte de capacités physiques ou psychologiques en raison du temps qui passe. Samuel Sabatino, 82 ans, semble, lui, se porter plutôt bien. Son naufrage à lui serait une dérive... vers l’illégalité. La police de New York le soupçonne en effet d’avoir commis, ces cinq dernières années, de nombreux cambriolages, et d’avoir ainsi accumulé un butin de près de 400.000 dollars en bijoux dérobés. Ce qui explique son arrestation le 31 août dernier, révélée dimanche par CNN.

Une méthode particulièrement bien rodée

Depuis 2014, les enquêteurs sont sur la piste de celui qu’ils ont fini par surnommer le "cambrioleur des vacances". Le 31 août, il tentait d’accéder au bâtiment du Comté de New York, muni d’un sac noir, quand un employé lui a demandé ce qu’il faisait là. Samuel Sabatino a alors répondu qu’il se rendait chez son cousin, nommé Suarez. Ce qui a éveillé des soupçons suffisamment forts pour que ledit employé appelle la police, laquelle a appréhendé l’octogénaire dans la foulée.

Lire aussi

Selon les confidences des enquêteurs à CNN, l’homme avait une méthode particulièrement bien rodée, agissant spécifiquement durant les vacances ou les jours fériés (d’où le surnom). Toujours avec son sac noir, il s’infiltrait dans des immeubles d’apparence huppée en passant derrière les portiers, puis montait invariablement au tout dernier étage. Là, il guettait les tas de journaux et de colis attestant l’absence du résident, puis pénétrait dans ces appartements, subtilisant des alliances, des montres ou des bijoux sertis de diamants.

Lire aussi

La police pense qu’il a commis au moins dix cambriolages de ce type. Samuel Sabatino, du reste, était déjà connu des forces de l’ordre, puisqu’il avait déjà été inculpé, en 2011, pour des cambriolages... Avant qu’il ne s’offre une nouvelle identité, via un faux permis de conduire, lui ayant permis d’ouvrir d’autres comptes en banque. Il risque, aujourd’hui, jusqu’à 15 ans de prison. Voire plus. "Nous continuons à rassembler des preuves supplémentaires et à évaluer les incidents survenus avant cette année, ont en effet prévenu les enquêteurs. Et nous prévoyons de porter de nouvelles accusations."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter