Etats-Unis : près de 18 ans après les attentats du 11 septembre, une nouvelle victime identifiée

International

ADN - Alors que 40% des 2.753 personnes portées disparues après les attaques terroristes au World Trade Center en 2001 restent à identifier, le bureau d'examen médical de la ville de New York a annoncé ce lundi que l'identité d'un homme a pu être établie. Ce n'était plus arrivé depuis juillet 2018. Ses restes avec été découverts il y a plus de 5 ans.

Il s'agit de la 1.643e victime du 11 septembre 2001 formellement identifiée. Près de 18 ans après les attentats terroristes au World Trade Center de New York qui ont coûté la vie à 2.753 personnes, le bureau d'examen médical de la ville de New York a annoncé ce lundi que l'identité d'un homme a pu être établie grâce à des tests ADN pratiqués sur des restes découverts en 2013 à proximité des bâtiments de la Deutsche Bank. Son nom n'a en revanche pas été révélé à la demande de sa famille, a précisé l'agence Associated Press qui a relayé l'information. 

Alors que 40% des personnes portées disparues, soit 1110 individus, restent à identifier, selon les membres du bureau d'examen médical de la ville de New York, les médecins légistes travaillent encore à identifier près de 20.000 restes humains. 

Lire aussi

La précédente identification réussie date de juillet 2018, lorsqu'un fragment osseux trouvé à Ground Zero a permis d'identifier Scott Johnson, un analyste financier qui travaillait pour la banque d'investissement Keefe, Bruyette and Woods.

Lire et commenter