Primaires démocrates : Elizabeth Warren abandonne la course à l'investiture

Primaires démocrates : Elizabeth Warren abandonne la course à l'investiture

ÉTATS-UNIS - La sénatrice du Massachusetts a décidé d'abandonner la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine, ont annoncé plusieurs médias américains.

Après plus d’un an de campagne, Elizabeth Warren jette l’éponge. La sénatrice a décidé d'abandonner la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine, ont annoncé plusieurs médias américains ce jeudi. Reste à savoir qui de Bernie Sanders ou Joe Biden, les deux favoris, vont désormais recueillir son soutien. Pour le moment, elle ne veut pas se prononcer.

Pour la sénatrice de 70 ans, la désillusion est probablement grande. Cette progressiste avait en effet grimpé jusqu'au sommet des sondages à l'automne avant de retomber. C’était sans compter les élections qui se sont enchaînées, toutes synonymes de chemin de croix pour Elizabeth Warren. Et pour cause : elle n'a pas remporté une seule de la vingtaine de primaires démocrates organisées à ce jour, essuyant des défaites particulièrement humiliantes dans l'Etat du Massachusetts qu'elle représente au Sénat. Mais aussi celui où elle a grandi, l'Oklahoma.

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Lire aussi

Des discussions en cours avec les équipes de Joe Biden et Bernie Sanders

La sénatrice progressiste a indiqué qu'elle n'était pas prête à déclarer "aujourd'hui" son possible ralliement à Joe Biden ou Bernie Sanders. "Je veux prendre un peu de temps pour y penser", a-t-elle déclaré aux journalistes devant chez elle à Cambridge, dans le Massachusetts. Interrogée sur son possible soutien à l'ancien vice-président Joe Biden ou au sénateur progressiste Bernie Sanders, elle a répondu "pas aujourd'hui". 

Elizabeth Warren avait été la première des grands candidats à entrer dans la course à la Maison Blanche, dès décembre 2018. Combative, très disciplinée dans sa campagne, elle se targuait d'avoir "un projet" pour toutes les grandes questions et espérait pouvoir rassembler les ailes gauche et plus centriste du parti. Ancienne électrice républicaine, née de parents modestes, Elizabeth Warren a été visée sans relâche par les piques des républicains, Donald Trump en tête, sur les origines amérindiennes qu'elle a longtemps revendiquées et qui se sont révélées être en fait très diluées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccins : "Il n'y a pas de stocks cachés" assure Jean Castex

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

L'acteur Jean-Pierre Bacri est mort à l'âge de 69 ans

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Lire et commenter