États-Unis : quatre blessés après une fusillade dans un lycée, le tireur se rend à la police

États-Unis : quatre blessés après une fusillade dans un lycée, le tireur se rend à la police

FUSILLADE - Un tireur a ouvert le feu mercredi dans un lycée du Texas, ses tirs blessant quatre personnes, ont rapporté la police et les médias locaux.

Les États-Unis confrontés à une nouvelle fusillade. Cette fois-ci dans l'État du Texas, après qu'un élève ait ouvert le feu mercredi dans un lycée à la suite d'une bagarre avec un autre étudiant. Il s'est rendu à la police quelques heures après les faits, a indiqué la police locale. Bilan : quatre personnes blessées.

Trois personnes ont été transportées à l'hôpital dont deux pour des blessures par balle, a déclaré lors d'une conférence de presse Kevin Kolbye, le chef adjoint de la police d'Arlington, ville où se sont déroulés les faits.  Il n'a pas précisé la gravité de ces blessures.  La quatrième, une femme enceinte, a été soignée sur place pour des blessures légères.  

Les images diffusées par les télévisions montraient une forte présence policière autour de l'établissement qui accueille un peu moins de 2000 élèves dans cette ville située entre Dallas et Fort Worth, dans le nord de l'État.

"Ce n'était pas un acte de violence aléatoire"

La police a été avertie vers 9h15 de coups de feu tirés au premier étage de l'établissement. Plusieurs unités se sont rendues sur place, mais le tireur, Timothy George Simpkins, un élève âgé de 18 ans, s'était déjà enfui en voiture. Le jeune homme a contacté un avocat et s'est finalement rendu à la police, a indiqué M. Kolbye lors d'un point presse dans l'après-midi. Il était interrogé par les enquêteurs de la police d'Arlington et devrait être inculpé d'agression à l'aide d'une arme, selon la police.

Lire aussi

Les autorités scolaires ont indiqué sur Twitter organiser la mise en place d'une aire de rassemblement pour les familles des élèves, qui seront "évacués par bus une fois que le lycée aura été sécurisé". Selon Kevin Kolbye, la fusillade est le résultat d'une bagarre entre élèves dans une salle de classe. "Nous pensons qu'il y a eu une bagarre entre l'étudiant et un autre individu, une arme a été utilisée", a-t-il dit. "Ce n'était pas un acte de violence aléatoire."

Les fusillades en milieu scolaire sont un véritable fléau dans la société américaine depuis la tuerie de Columbine, dans le Colorado, en avril 1999.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - Covid-19 : l'administration Biden va distribuer gratuitement 400 millions de masques FFP2

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.