Etats-Unis : qui est Darren Deon Vann, le serial killer présumé de l’Indiana ?

Etats-Unis : qui est Darren Deon Vann, le serial killer présumé de l’Indiana ?

PORTRAIT - Darren Deon Vann, ancien Marine de 43 ans arrêté samedi à son domicile, a conduit les enquêteurs de l'Indiana (Etats-Unis) vers les lieux où sept corps de jeunes femmes ont été retrouvés. Le serial killer présumé pourrait toutefois avoir fait plus de victimes.

Darren Deon Vann, un ancien Marine de 43 ans, a été désigné comme le suspect numéro 1 dans les meurtres de sept femmes dans les villes de Gary et Hammond dans l'Indiana (Etats-Unis). Il a été interpellé vendredi après la découverte du corps d’Afrikka Hardy dans un Motel de Hammond. Selon l'autopsie, la victime a été étranglée.

Le tueur présumé a rencontré Afrikka sur le site Backpage.com, principalement utilisé par les prostituées dans le but de rencontrer des clients potentiels. Un entremetteur chargé de faciliter les rencontres entre les femmes et leurs clients avait envoyé un message à la victime afin de s’assurer que tout allait bien. Ne recevant pas de réponse, il s’était donc rendu au Motel et avait découvert le corps de la jeune femme. C’est lui qui avait alerté la police. La police de Gary a indiqué que Darren Vann a rencontré au moins une autre victime via ce site.

Des crimes datant de 20 ans

Mais l’homme n’en serait pas à son coup d’essai. Le maire de Hammond a ainsi déclaré aux médias que le suspect a avoué deux autres meurtres dans le nord-ouest de l'Indiana entre 1994 et 1995. Après avoir été placé en détention, le supposé tueur a conduit la police à plusieurs endroits abandonnés de Gary. Ces derniers ont par ailleurs trouvé le corps d’Anith Jones dans la nuit du 18 Octobre, dix jours après sa disparition. Au total, l’homme a conduit la police vers les corps de sept femmes répartis dans quatre endroits différents, dont des maisons.

Le chef de la police a déclaré quant à lui que les prétendus crimes de Darren Vann "pourraient remonter à 20 ans, sur la base de ses déclarations". Parmi les corps retrouvés, quatre femmes ont été identifiées : outre Afrikka Hardy, Anith Jones, Teairra Batey et Christine Williams. L’enquête permettra de savoir s’il y a d’autres victimes.

Déjà emprisonné en 2009 pour agression sexuelle

Darren Vann était déjà connu des services de police. Il a vécu à Austin au Texas, où il est enregistré comme délinquant sexuel. Sa victime était une femme de 25 ans qu’il avait tenté d’étrangler en 2009 alors qu’il était à l’époque marié. L’ex-Marine avait été condamné à l’époque à cinq ans de prison et avait été libéré le 5 Juillet 2013. Il avait tenté d’attaquer la prison pour "mauvais traitement", lors d’une confrontation qu’il avait eu en prison à Marlin (Texas). Sa demande avait été rejetée par un juge.

Divorcé de Maria Vann en 2010 après 15 ans de mariage, ils avaient cessé de vivre ensemble dès 2000. Elle a confié au Chicago Sun-Times "qu’il avait quitté honorablement la Marine et cumulait les petits boulots au Texas à son retour". Le couple n’avait pas d’enfant et Maria, âgée de 29 ans de plus que lui, a affirmé ne plus être sur la même longueur d’onde que Darren qui aimait sortir en club avec ses amis. Choquée d’apprendre qu’il est impliqué dans le meurtre de sept femmes, elle a avoué au journal ne pas avoir entendu parler de lui depuis 2008. Le fils de Maria a de son côté souligné que Vann était un homme "étrange, bizarre."
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Que devient Abi Bernadoth, le gagnant de "The Voice" ?

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière toujours à la baisse, moins de 4300 patients en réa

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.