Etats-Unis : qui est Janet Yellen, la première femme à la tête de la Fed ?

Etats-Unis : qui est Janet Yellen, la première femme à la tête de la Fed ?

DirectLCI
PORTRAIT - Nommée par Barack Obama, Janet Yellen a été confirmée lundi par le Sénat américain au poste de présidente de la banque centrale des Etats-Unis (Fed). Le 1er février, elle deviendra donc la première femme à diriger l'institution, et disputera à Angela Merkel le titre de femme la plus puissante de la planète.

La "colombe" prend définitivement son envol. Un nom d'oiseau qui n'a rien de péjoratif pour Janet Yellen, économiste de 67 ans qui sera, à compter du 1er février et après validation lundi du Sénat, la première femme à diriger la Banque centrale américaine. Celle qui est déjà numéro deux de l'institution centenaire depuis mars 2010 doit son surnom de volatile à son adhésion à une politique accordant la priorité au soutien à la croissance et à l'emploi. La native de Brooklyn est donc plutôt préoccupée par la question du chômage que par l'inflation, thématique chère aux "faucons" dans le langage économique.

"L'un des plus importants dirigeants politiques du monde" pour Obama

Considérée comme une démocrate, Janet Yellen est consacrée après avoir grimpé progressivement les échelons de la Fed, de son entrée en 1977 à sa nomination à la tête de la Réserve fédérale des Etats-Unis, que Barack Obama a décidée. Le journal économique Les Echos faisait alors les présentations : "Une universitaire brillante mais modeste, qui a dirigé l’antenne de la Federal Reserve de San Francisco avant de devenir vice-présidente de la Fed, où elle a toujours approuvé la politique de Ben Bernanke (l'actuel président de la Fed, ndlr). Une femme de 67 ans au look discret et sans afféteries."

Mariée à George Akerlof, prix Nobel d'économie en 2001, Janet Yellen est appelée à occuper un poste que le président américain tient en haute estime, le considérant comme "l'un des plus importants dirigeants politiques au monde". Charge à celle qui a obtenu un doctorat d'économie à l'université de Yale en 1971 et enseigné à Berkeley de briller dans un costume qui semblait promis au "faucon" Larry Summers, lequel s'est finalement retiré de la course le 15 septembre. Le champ libre, à Janet Yellen, critiquée pour ne pas avoir suffisamment anticipé la crise des subprimes en 2008, de déployer ses ailes.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet