"Tenace, entêté mais plus réfléchi qu’on ne le croit" : on a demandé à une graphologue d’analyser la signature de Trump

DIS MOI QUI TU ES... - Vive, sèche, nerveuse, elle est désormais apposée au bas de tous les documents officiels américains. La signature de Donald Trump interpelle. Que nous dit-elle de lui ? LCI a demandé à la graphologue Béatrice Favereau ce que l'écriture du 45e président américain révèle de sa personnalité.

Depuis une semaine, elle est partout, au bas de tous les décrets qui s'empilent sur le bureau ovale. Energique, vive, tout en envolées, vite expédiée. Inquiétante ? Elle ressemble à cela :

Vous croyez voir un ressort comprimé ? Un électrocardiogramme ? Un gribouillage illisible ? Il s'agit, en fait, de de  la signature de Donald Trump, 45e président des Etats-Unis. Impressionnante, non ? La signature, nous a expliqué Claude Toffard-Derreumeaux, présidente du Syndicat des graphologues professionnels de France, "reflète ce que l’on veut être ou ce que l’on est au fond de soi-même. C’est le nœud de l’individu." Alors forcément, à LCI, nous nous sommes demandés : que peut-on apprendre de Donald Trump à travers sa signature ? Et nous avons sollicité l'éclairage de la graphologue Béatrice Favereau-Courtault. 


Le nez sur le papier, la professionnelle a vite analysé : "La signature est très anguleuse et inégale : ça descend plus par endroits, ça remonte, ça dépasse." Pour elle, ce sont les signes de "quelqu’un qui a un fond de nervosité" mais qui "la compense par une ténacité sans faille". Et ce, parce que toutes les lettres, tous les mots sont liés. Pas de doute aux yeux de la spécialiste : Donald Trump ne perd jamais de vue l’objectif à atteindre. il ira jusqu'au bout. "Quand il a décidé quelque chose, il ne le lâche pas."  Autre signe révélateur : l’écriture est "étrécie". Comprenez resserrée, compressée. "Comme si l’élan était contraint, comme s'il se retenait", décrypte Béatrice Favereau-Courtault. Comme un ressort qui ne se détendrait jamais. 

Ce n’est pas quelqu’un d’impulsif, contrairement à ce que l’on peut penserBéatrice Favereau, graphologue

D’ailleurs, toutes ces lettres compressées se ressemblent un peu. "Tout ce qui est ovale, les 'o', les 'a', sont très étrécis, ressemblent à des 'm' ou à des 'n'", estime la graphologue. "Sous une apparence de clarté, Donald Trump n’est pas si facile à comprendre à cerner. Il est comme un nerveux très contrôlé, qui enferme tout dans sa boîte, bien fermée." Car contrairement à ce que peuvent laisser penser les sorties spectaculaires récurrentes de Donald Trump, la graphologue juge que le personnage "n’est pas quelqu’un d’impulsif. S’il a l’air colérique, c’est plutôt quelqu’un de de très contrôlé, qui sait très bien ce qu’il fait et où il va". Il paraît spontané, à tirer dans tous les sens ? détrompez-vous, ce n'est qu'apparence : les choses sont pesées, mesurées, réfléchies. La dernière lettre de la signature, d'ailleurs, le 'p', est écrite dans un mouvement qui revient vers l'arrière. Signe qu'à la fois, Donald Trump s'appuie sur le passé pour aller de l'avant, mais aussi que "quand il a décidé quelque chose, c’est terminé, enfermé dans un espèce de sas dont il ne sort plus. Donald Trump ne revient pas en arrière." il fonce, et il casse tout ce qui ne va pas dans son sens.


Reconnaissons-le, cette signature en impose. Plutôt jeune, tonique, vive, absolument pas décatie. "Il y a certainement un besoin de reconnaissance, de spectaculaire", dit Béatrice Favereau. "C’est quelqu’un pour qui la forme, l’esthétique ont de l’importance… tout en restant dans les limites imparties : il respecte les règles, en utilisant le prénom, le nom de famille, sans rajout."  


Sur d’autres exemples, la signature de Trump est plus épaisse, plus lourde. 

"Ce côté pâteux indique en général de la perméabilité à l’environnement, un côté très sensoriel", précise la graphologue. "Ce sont souvent des personnes qui aiment bien les plaisirs de la chair, boire, manger, et qui sont sensibles aux ambiances. Cela peut être aussi le signe d’un côté assez violent. Mais tout reste dans le contrôle."


A côté de la signature de Donald Trump, son écriture permet également d’éclairer d’autres facettes de sa personnalité. Sur internet se trouvent ainsi des dizaines d’articles de journalistes que le président américain s'est fait un plaisir d'annoter et de barrer, avant de les réexpédier aux auteurs, assortis de commentaires souvent déplaisants. Et là encore, l'analyse est intéressante. 

 "Quand il annote un article, il a le souci d’être clair, et utilise le script", observe Béatrice Favereau. Et le contraste est saisissant. "Son écriture détachée est tout en rondeur, très claire, pleine d’ovales. A côté, sa signature est tout en angles, très resserrée, sans blanc." Et ça, c’est sans doute le signe qu’il a plusieurs personnalités, une "qui se montre extrêmement claire, posée, réfléchie, cherchant à être comprise, et une autre beaucoup plus impatiente, nerveuse, secrète aussi, qui ne laisse rien paraître de ses émotions ou de ses sentiments", détaille la graphologue. "Il est sans doute très différent dans son mode public et dans sa vie personnelle. L’affectif a de l’importance".


Donald Trump serait donc au final plus surprenant que prévu. Malin, presque roublard, d’une habileté très commerciale, marketing. "Il a une personnalité entière, mais à facettes, charmeuse, séductrice, avec un sens de l’argent assez poussé", dit de lui Béatrice Favereau. "Il sait quel est son objectif et il s’y tient. Ce n’est pas un menteur ou un affabulateur, mais il a une façon de présenter les choses à sa façon, de présenter sa vérité, et il va y croire." Convaincant et, forcément, manipulateur. 


Bref, Donald Trump n’est "pas un tout fou". Mais l'analyse de son écriture n'est pas rassurante pour autant. "Le côté qui peut être inquiétant, c'est qu'il est extrêmement tenace, entêté et persévérant", souligne Béatrice Favereau. "Ce qu’il a décidé de faire, il le fera. Trump est très entier, dans sa signature et ses prises de position." Bon. Nous voilà prévenus. Et la signature de Barack Obama, on en parle ? 

En vidéo

VIDEO. Donald Trump détricote (déjà) l'héritage Obama

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter