Tom Price, député anti-avortement, devient ministre de la Santé de Trump

ETATS-UNIS - Ce vendredi, Tom Price a été confirmé au poste de la ministre de la Santé par le Sénat. Le profil du nouveau ministre inquiète de nombreux démocrates.

Malgré un vote très serré, le Sénat américain a confirmé ce vendredi le ministre de la Santé de l’administration Trump. L’heureux élu ? Tom Price, un républicain de 62 ans, anti-avortement et farouchement opposé à l’Obamacare, tout comme son président. Il a été confirmé par 52 voix des élus républicains, alors que 47 démocrates ont voté contre.

Un profil trouble

Durant plusieurs semaines, les démocrates ont multipliés les auditions du candidat au poste de ministre de la Santé. La raison ? Les élus se sont émus du rôle trouble que Tom Price aurait eu en tant que député de la Géorgie. Avant d'être élu dans cet Etat en 2004, il avait été chirurgien orthopédique pendant plus de 20 ans dans le secteur privé.  Et plusieurs médias américains ont révélé que l’élu avait fait proposer plusieurs lois qui ont dopé le cours en Bourse de sociétés pharmaceutiques dans lesquelles il avait personnellement investi. Tom Price a fermement démenti ces informations au cours de ses différentes auditions. 


"Le bilan de l'élu Price montre qu'il place un agenda partisan et les intérêts des entreprises avant le bien-être économique et de santé de nos familles", a affirmé la sénatrice Elizabeth Warren, poids lourd du parti démocrate. Depuis l’investiture de Donald Trump, Elizabeth Warren a multiplié les coups d’éclats pendant les auditions des futurs membres de l’administration Trump.

Un fervent opposant de l’Obamacare et de l’avortement

Suite à l’annonce de la nomination de Tom Price, Donald Trump s’est montré dithyrambique à son sujet. Il est "exceptionnellement qualifié pour mener à bien notre engagement d'abroger et de remplacer l'Obamacare afin de donner à tous les Américains une couverture santé abordable et accessible", selon le président américain. De leur côté, les démocrates opposés à sa nomination ont affirmé au cours de son audition que Tom Price porterait préjudice aux millions d’Américains dépendant de l’Obamacare. Pour le sénateur démocrate Ron Wyden, "il s’agit de savoir si les Etats-Unis vont revenir aux jours sombres quand seuls les riches et les gens en bonne santé avaient une couverture médicale ."


En tant qu’élu, Tom Price s’est toujours opposé à la prise en charge de la contraception, mais aussi à l’avortement. Il a reçu le soutien à de nombreuses reprises du "National Right To Life", une puissante association fermement opposée au droit à l’avortement. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter