États-Unis : 3% des Américains se partagent 130 millions d'armes à feu

États-Unis : 3% des Américains se partagent 130 millions d'armes à feu
International

ARMES - Le nombre d’armes à feu serait en augmentation aux États-Unis, malgré la baisse de personnes en possédant. Un constat paradoxal s’expliquant par les "super-owners", qui peuvent détenir jusqu’à 140 armes.

Les Américains amoureux des armes à feu, vraiment ? Une étude des universités Harvard et Northeastern vient briser le fantasme selon lequel chaque Américain porterait un colt à la ceinture, en révélant une diminution des possesseurs d’armes à feu. Une conclusion qui aurait pu donner un peu d’espoir aux militants anti-armes, si le nombre des armes en circulation n’était pas, lui, en augmentation.

Révélée par les sites The Guardian et The Trace puis reprise par Le Monde, l’étude a le mérite de préciser certains chiffres. Il ne serait ainsi plus question de 357 millions d’armes sur le territoire mais plutôt de 265 millions, pour 317 millions d’habitants. Soit un ratio de "plus d’une pour chaque Américain adulte", selon Phil Cook, spécialiste du sujet à l’université de Duke. Depuis 1994, 70 millions d’armes à feu supplémentaires seraient venues gonfler le stock du pays. Avec une accélération des ventes depuis le premier mandat de Barack Obama, fervent partisan de l'encadrement de l'accès aux armes. 

Les "super-owners", ces fans d'armes à feu qui en détiennent jusqu'à 140 !

Toujours plus d’armes en circulation, donc, même si les personnes les possédant seraient moins nombreuses. De 25% en 1994, les possesseurs d’armes à feu sont passés à 22% de la population américaine. Un paradoxe qui s’explique par un effet de concentration important chez une minorité de propriétaires : sur les 265 millions d’armes recensées aux Etats-Unis, 130 millions appartiendraient à 3% de la population (7 ,7 millions de personnes). Ces fans de revolvers ont même un surnom : des "super-owners" qui détiennent entre 8 et 140 armes à feu (la moyenne étant de 17 !), quand 55 millions d’Américains en possèdent une ou deux.

Lire aussi

    Autant de victimes par armes à feu que par accidents de la route

    "Cela ressemble à une manœuvre pour minimiser le nombre de propriétaires d’armes et rendre plus politiquement réaliste le projet de contrôler leur circulation", réagit l’association des armateurs (National Shooting Sports Foundation). Les pro-armes voient en effet se multiplier les mouvements visant à abolir le deuxième amendement de la Constitution, qui garantit à chaque citoyen américain le droit de posséder une arme. Hillary Clinton a même affirmé vouloir placer au Congrés des juges susceptibles d’abolir ce deuxième amendement si elle était élue.

    Depuis deux ans, le nombre de morts par armes à feu a rejoint celui des victimes de la route aux États-Unis, avec un peu plus de dix décès pour 100 000 habitants. Soit environ 30 000 victimes par an, dont un tiers sont des homicides. La majorité des morts par armes à feu sont dues aux suicides.

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent