États-Unis : Trump donne son accord pour le processus de transition vers l'administration Biden

Le président américain a donné son feu vert pour que soit engagée la transition du pouvoir à Joe Biden, vainqueur de l'élection présidentielle. Les précisions de notre correspondante aux États-Unis.

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE - Si Donald Trump ne concède toujours pas sa défaite, le président américain annonce avoir donné son accord pour démarrer le processus de transition entre leurs deux administrations.

À deux doigts de reconnaître sa défaite. Deux semaines après l'annonce de la victoire de Joe Biden par les médias américains, et alors qu'aucun des recours déposés par son clan n'est reconnu par la justice, Donald Trump a indiqué ce lundi soir avoir donné son feu vert pour lancer le processus de transition entre son administration et celle de son adversaire démocrate.

"Dans l'intérêt du pays, j'ai recommandé qu'Emily Murphy (la patronne de l'Administration des services généraux, ndlr) et son équipe puisse faire le nécessaire pour le processus (de transition), et j'ai demandé à mon équipe de faire de même", écrit le président sur son compte Twitter.

Une décision qui survient quelques heures après la confirmation de la victoire de Joe Biden dans le Michigan et alors que l'ancien vice-président de Barack Obama a dévoilé une partie des responsables qui formeront son administration dès le 20 janvier prochain.

Toute l'info sur

Biden et Harris à la Maison Blanche

Lire aussi

Une démarche saluée par l'équipe Biden

Si Donald Trump ne reconnaît toujours pas explicitement sa défaite face au candidat démocrate ("Notre dossier est toujours fortement en cours, nous continuons notre juste combat et je suis persuadé que nous aurons gain de cause", a-t-il ajouté), cela suffit déjà à l'équipe de Joe Biden.

Le camp du président élu a en effet salué une étape permettant "un transfert du pouvoir pacifique" entre le président sortant et l'ancien vice-président de Barack Obama. La décision de Donald Trump fournit "à la prochaine administration les ressources et le soutien nécessaires pour mettre en oeuvre un transfert du pouvoir pacifique et sans accroc", a salué Yohannes Abraham, un responsable de l'équipe de Joe Biden

Avec 306 grands électeurs, Joe Biden devrait en tout logiquement être officiellement élu le 14 décembre prochain par le collège électoral avant de prendre ses fonctions en janvier. Reste à savoir si on adversaire aura formellement concédé ou non sa défaite d'ici là.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - Variants du virus : l'agence européenne des maladies appelle à des mesures plus strictes

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - "Pas une seconde à perdre" : Biden signe aujourd'hui de nouveaux décrets contre le Covid

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter