États-Unis : un enfant de 3 ans meurt en manipulant une arme pendant son anniversaire

États-Unis : un enfant de 3 ans meurt en manipulant une arme pendant son anniversaire

TRAGÉDIE – Un petit garçon de 3 ans est mort au Texas en se tirant dessus accidentellement avec une arme à feu lors de sa fête d’anniversaire. L’arme serait tombée de la poche d’un des membres de sa famille.

Nouveau drame dû aux armes à feu aux Etats-Unis : un enfant de 3 ans est mort samedi 24 octobre en manipulant une arme pendant sa fête d'anniversaire à Porter, au Texas, a annoncé la police de cette ville du sud des Etats-Unis. Touché à la poitrine, il a été transporté en urgence dans une caserne de pompiers où il a succombé à sa blessure, a précisé dans un communiqué la police de la ville, située à une quarantaine de kilomètres au nord de Houston.

Le petit garçon fêtait son troisième anniversaire avec sa famille et des amis quand des adultes présents ont entendu un coup de feu pendant qu'ils jouaient aux cartes. 

Selon les enquêteurs, il aurait trouvé l'arme qui était tombée de la poche d'un des membres de sa famille.

Lire aussi

97 décès depuis le début de l'année

Les accidents de ce genre se sont multipliés depuis la fermeture des écoles à cause de la pandémie de coronavirus, a mis en garde l'organisation Moms Demand Action qui lutte contre la dissémination des armes dans un pays où un tiers des adultes possèdent au moins une arme à feu. "Avec plus d'enfants à la maison pendant la pandémie, il est plus important que jamais d'avoir un espace de rangement sécurisé, l'enjeu est tellement grand", a commenté Christine Parker, représentante de l'organisation pour le Texas.

Selon une enquête de l'organisation Everytown for gun safety, au moins 97 décès sont liés à des "tirs non intentionnels" d'enfants ou de mineurs depuis le début de l'année.

Le Texas est l'un des Etats américains les plus laxistes en matière de législation sur les armes à feu, dont la possession et le port sont garantis par le Deuxième amendement de la Constitution, selon les associations de défense du port d'armes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.