Etats-Unis : un homme condamné à se marier pour éviter la prison

International

MARIAGE - Un juge texan a proposé à un Américain de 21 ans d'épouser sa petite amie s'il voulait éviter de passer 15 jours en prison. Le couple s'est exécuté, sans se douter que cette décision n'était pas conforme à la loi.

Il ne s'imaginait sans doute pas être condamné à ça. En juillet dernier, Josten Bundy, un Américain de 21 ans convoqué au tribunal pour s'expliquer sur une bagarre qu'il avait eue avec l'ex-compagnon de sa petite amie, a fait face à un juge texan plutôt original, rapporte la chaîne KLTV outre-Atlantique.

"Il avait dit des choses irrespectueuses sur Elizabeth, alors je lui ai proposé de se battre", a expliqué Josten Bundy au juge Randal Rogers au sujet de l’altercation. Une bagarre qui a tourné court, l'ex-petit ami se retrouvant rapidement avec deux coups dans la mâchoire, avant donc de porter plainte.

Mais alors que l'on aurait pu imaginer voir le jeune Américain être sermonné pour son attitude, certes chevaleresque mais pas vraiment appropriée, le juge va lui proposer un choix plutôt surprenant : passer quinze jours en prison ou épouser sa petite amie et recopier 25 fois par jour un verset de la Bible, "Celui qui creuse la fosse, y tombera".

Une décision évidemment pas conforme à la loi

Une proposition qui concernait donc également la petite amie, qui a eu le plaisir de dire oui, mais au juge texan. "Il m'a fait lever et m'a demandé si j'étais d'accord, j'ai dit oui. Les gens rigolaient derrière moi (...), c'était gênant". Pour éviter à Josten Bundy d'aller en prison, ce qui lui aurait sans doute coûté son emploi selon lui, le couple s'est donc finalement dit oui le 20 juillet dernier. Un moment certes heureux pour ces deux tourtereaux, mais loin d'être aussi parfait qu'ils l'auraient souhaité. Urgence oblige, de nombreux proches, à commencer par le père et les sœurs de la mariée, n'ont pu se présenter le jour du mariage.

Depuis, le juge Rogers n'a pas souhaité s'exprimer sur ce qui ressemble plus à un mauvais scénario de film américain de série B qu'à une décision de justice. Un avocat, interrogé par KLTV, a, lui, confirmé comme l'on pouvait s'en douter que tout cela n'avait rien de légal, et que la décision aurait pu être annulée en cour d’appel.

À LIRE AUSSI
>> 
Etats-Unis : un couple de touristes français meurt dans le désert, le fils survit
>> 
Norvège : un prisonnier s'évade en surf

Lire et commenter