Etats-Unis : un homme licencié pour avoir mimé la mort de George Floyd, un autre suspendu

Etats-Unis : un homme licencié pour avoir mimé la mort de George Floyd, un autre suspendu
International

INDIGNATION - Un agent pénitentiaire et un employé de FedEx ont été sanctionnés par leurs employeurs après avoir mimé la mort de l'Afro-Américain lors du passage d'une manifestation contre le racisme dans le New Jersey.

La scène, filmée, a révolté les manifestants. Alors qu'une manifestation du mouvement Black Lives Matter se tenait ce lundi à Franklin, une ville du New Jersey (États-Unis), les manifestants sont passés devant une maison où se trouvaient plusieurs hommes blancs affichant leur soutien à l'actuel président américain. 

Parmi ces derniers qui avaient installé un panneau de campagne "Trump 2020" et une pancarte "All Lives Matter" (toutes les vies comptent, en réponse au message des manifestants ndlr), l'un des hommes est allongé au sol tandis qu'un autre s'appuie sur lui au niveau de son cou avec son genou. Une position reprenant celle de Derek Chauvin, le policier de Minneapolis qui a asphyxié George Floyd le 25 mai dernier au cours d'une interpellation et qui est aujourd'hui poursuivi pour meurtre. 

"Ce qui s'est passé nous prouve que le racisme est une réalité"

Une posture reprise ici par les deux hommes qui s'affichent fièrement devant les manifestants luttant contre les violences policières et le racisme aux États-Unis. L'un des hommes s'adresse aux manifestants, leur demandant de "se soumettre aux ordres de la police pour que cela (l'interpellation ayant entraîné la mort de George Floyd, ndlr) n'arrive pas". Une scène filmée et massivement diffusée sur les réseaux sociaux afin de dénoncer le comportement de ce groupe d'individus. 

"Cela m'a tout de suite fait pleurer", a confié Daryan Fennel, l'un des organisateurs de la manifestation à NBC Philadelphia. "Ce qui s'est passé nous prouve que le racisme est une réalité, il existe, et il est même près de chez vous", a-t-il ajouté au média américain. 

Lire aussi

Suite à cet incident, l'entreprise américaine de livraison FedEx a annoncé que l'une des personnes impliquées était l'un de leurs employés et qu'elle a depuis été licenciée. "Nous ne tolérons pas ce genre de de comportement effroyable et offensant", a expliqué la société qui déclare être "aux côtés de celles et ceux qui soutiennent la justice et l'égalité".

Réaction du gouverneur du New Jersey

Autre réaction: celle de l'administration pénitentiaire de l'État fédéré. Le New Jersey Department of Corrections a également révélé que l'un des contre-manifestants filmés travaillait en tant qu'agent pénitentiaire et qu'il avait été suspendu de ses fonctions le temps qu'une enquête interne rende ses conclusions.

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

"Se moquer du meurtre de George Floyd pour minimiser les appels à la justice de nos communautés noires est répugnant. Je condamne ce comportement et ce, avec la plus grande fermeté", a pour sa part signalé sur Twitter Phil Murphy. Le gouverneur du New Jersey a également assuré que "nous ne laisserons pas les actions de quelques-uns nous distraire de notre avancée vers le démantèlement du racisme systémique".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent