Etats-Unis : un Père Noël noir provoque une déferlante raciste

International

XÉNOPHOBIE – L’un des plus grands centres commerciaux américains, situé dans le Minnesota, a recruté pour les fêtes son premier Père Noël noir. Un choix qui a provoqué une vague de propos racistes.

Comme tous les Pères Noël, il arbore une barbe bien fournie, est légèrement dodu, (très) souriant, et porte des vêtements rouges et blancs. Et pourtant, Larry Jefferson-Gamble, vétéran de l’U.S. Army, déchaîne contre lui une pluie de critiques et d’ignominies. Son "problème" ? Il est Afro-Américain. 

Recruté cette année pour un spectacle pour enfants par le gigantesque centre commercial Mall of America, situé près de Minneapolis dans le Minnesota, Larry Jefferson-Gamble subit depuis quelques jours une véritable déferlante de propos racistes. Si bien que plusieurs médias rapportant l’information de son embauche, à l’instar du journal The Star Tribune, ont été contraints de fermer leurs commentaires ouverts au public.

Ce n’est rien de grave. Je suis quand même un Père Noël- Larry Jefferson-Gamble

Mais pas de quoi affoler le premier Père Noël noir de l’histoire de la galerie marchande (25 ans d’existence). "Ce n’est rien de grave. Je suis quand même un Père Noël", a déclaré Larry Jefferson-Gamble à la chaîne WCCO, antenne locale de CBS News. "Je suis juste un Père Noël de couleur."

Lire aussi

    "Nous avons cherché un candidat convenable à travers tout le pays avant de trouver M. Jefferson, originaire de la ville texane d'Irving, lors d'un rassemblement de Pères Noël à Branson dans l'État du Missouri cet été", a expliqué Landon Luther, l’un des organisateurs du spectacle Santa Experience, précisant que Larry Jefferson-Gamble était le seul Père Noël noir présent à cette réunion annuelle. "Nous voulions un Père Noël pour tous."

    Une polémique semblable en Suède

    Cette polémique en rappelle une autre : en Suède, à l’approche de la Sainte-Lucie – le 13 décembre –, l’une des fêtes les plus importantes de la période de Noël en Scandinavie, la chaîne de magasins Åhléns a été forcée sous la pression de retirer une publicité (visible ici) dans laquelle apparaissait un petit garçon noir. 

    "Nous avons décidé de retirer l'image de la Sainte-Lucie de nos chaînes", a expliqué Åhléns sur sa page Facebook. Le nombre de commentaires a été massif ces derniers jours et la photo s'est propagée sur des forums dont Åhléns ne partage pas les valeurs. (…) Nous sommes incroyablement fiers de notre photo qui représente le droit de tous les enfants à être et à s'exprimer exactement comme ils le veulent, indépendamment du sexe, de la longueur des cheveux, de la couleur ou du passé."

    Lire aussi

      En vidéo

      Vidéo. À Marsa, la Maison du Père Noël brille de mille feux depuis 1978

      En vidéo

      Vidéo. Les supermarchés de Noël en Belgique attirent de nombreux frontaliers

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter