États-Unis : un policier blanc, coupable du meurtre d'un jeune noir désarmé, condamné à 15 ans de prison

États-Unis : un policier blanc, coupable du meurtre d'un jeune noir désarmé, condamné à 15 ans de prison

DirectLCI
JUSTICE - Le verdict est rarissime alors que plusieurs affaires ont secoué le pays après diverses bavures policières. Ce jeudi, Roy Oliver, un policier de 38 ans, a été condamné à 15 ans de prison pour avoir tué un jeune homme noir, désarmé, près de Dallas, l'année dernière. Le jury l'avait reconnu coupable des faits mercredi après deux jours de délibéré.

Une décision et un verdict rare, dans ce pays où les bavures policières ne sont pas rares. Pour la plupart, les policiers américains auteurs de coups de feu mortels ces dernières années ont fait l'objet de sanctions disciplinaires mais ont été acquittés lors de leur procès. 


Mais pas cette fois. Roy Oliver, un policier de 38 ans, passera donc les 15 prochaines années en prison : il a été reconnu coupable du meurtre de Jordan Edwards, un jeune garçon noir, désarmé et âgé de 15 ans. Ses avocats ont d'ores et déjà annoncé avoir l'intention de faire appel. 

"Roy Olivier avait l'intention d'infliger de graves blessures corporelles"

L'histoire, tristement banale aux Etats-Unis, s'était déroulée en 2017, tout près de Dallas, au Texas. Roy Oliver avait été appelé avec un collègue sur une intervention après un signalement de mineurs buvant de l'alcool lors d'une fête. Les agents avaient entendu des coups de feu à leur arrivée sur les lieux. Au même moment, Jordan Edwards et d'autres participants montaient dans une voiture pour quitter la fête après avoir aussi entendu ces coups de feu, rappelle la presse locale. 


L'agent avait alors tiré plusieurs balles sur la voiture, touchant Jordan Edwards à la tête. La police avait d'abord affirmé qu'il avait dégainé pour se protéger du véhicule qui faisait marche arrière et s'approchait dangereusement. Mais les images de sa caméra-piéton avait en fait révélé qu'il s'éloignait lorsque le policier avait fait feu. Une situation qui avait mis à mal la version du policier.  L'enquête qui s'en était suivie avait montré que Roy Oliver "avait l'intention d'infliger de graves blessures corporelles et de commettre un acte mettant de toute évidence en danger la vie d'autrui et qui a provoqué la mort". 

En vidéo

ARCHIVES - États-Unis : la police publie la vidéo d'une bavure datant de 2016

La famille de la victime s'est dite déçue par le verdict, qu'elle juge trop clément puisque l'accusé risquait une peine maximum de 99 ans de prison. Pour l'avocat des proches de Jordan Edwards, cette affaire concerne "tous les Afro-Américains, tous les Afro-Américains non armés qui ont été tués et pour qui justice n'a pas été rendue".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter