Etats-Unis : une attaque au couteau fait vingt victimes dans un lycée

Etats-Unis : une attaque au couteau fait vingt victimes dans un lycée

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Un adolescent de 16 ans a poignardé une vingtaine de lycéens mercredi dans un établissement de Murrysville en Pennsylvanie. Quatre d'entre eux sont dans un état critique.

Scène d'horreur mercredi matin dans un lycée de Murrysville, en Pennsylvanie. Un élève de la Franklin Regional high school a poignardé dix-neuf de ses camarades et un agent de sécurité avant d'être arrêté.

Le drame s'est joué peu avant le début des cours. L'adolescent de 16 ans a surgi "dans le hall d'entrée avec deux couteaux", a expliqué le chef de la police locale au cours d'une conférence de presse. Paniqués, les lycéens se sont mis à courir dans les couloirs et les classes pour tenter d'échapper à leur agresseur. La plupart des victimes, âgées de 14 à 17 ans, présentent des blessures à l'abdomen et au torse. Elle ont été évacuées par hélicoptère dans quatre hôpitaux de la région. Neuf sont grièvement blessées et quatre étaient mercredi soir dans un état jugé critique.

Geste inexpliqué

Mais selon le chef de la police, "aussi malheureux que soient les événements, cela aurait pu être bien pire". "Le personnel de l'école est très préparé aux urgences", a-t-il développé en saluant les réactions des professeurs qui ont rapidement prodigué les premiers secours aux élèves. C'est le principal de l'établissement, aidé d'un policier, qui aurait réussi à maîtriser le jeune homme armé. Celui-ci a été blessé aux mains. Les raisons de son geste restent pour l'heure inexpliquées. "Cela fait partie de l'enquête", a simplement commenté la police qui n'a pas révélé son identité. Les établissements primaires et secondaires de cette ville de 20.000 habitants, située à l'est de Pittsburg, ont été fermés mercredi.

Ce nouvel épisode sanglant ravive les blessures d'une Amérique marquée ces dernières années par une série d'attaques qui, elles, impliquaient des armes à feu, dans les établissements scolaires américains. La plus grave, perpétrée le 14 décembre 2012 par un jeune déséquilibré dans une école primaire de Newtown, dans le Connecticut, avait fait 26 victimes parmi lesquelles 20 enfants.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter