Etats-Unis : une fusillade fait quatre morts dans un hôpital à Chicago

Etats-Unis : une fusillade fait quatre morts dans un hôpital à Chicago

International
DirectLCI
FAIT DIVERS - Quatre personnes sont mortes lors d’une fusillade dans un hôpital de Chicago, lundi 19 novembre, a indiqué la police de la ville dans un tweet. Le tireur fait partie des personnes décédées.

Lundi 19 novembre, une fusillade dans un hôpital de Chicago, le Mercy Hospital, a fait quatre morts, dont le tireur, a indiqué la police de la ville sur Twitter.


L’une des victimes est un officier de police, Samuel Jimenez, qui a succombé à ses blessures après avoir été touché par balle. Plus tôt dans la soirée, un porte-parole de la police de Chicago, Anthony Guglielmi, avait indiqué que cet officier se trouvait dans un état critique. 

Les deux autres victimes du tireur sont deux femmes, employées de l'hôpital. Selon les autorités, l'une d'elles était la compagne du tireur : il l'a abattue sur le parking de l'établissement, au cours d'une altercation. L'homme est ensuite entré dans l'hôpital à l'arrivée de la police. C'est au cours d'un échange de coups de feu avec les forces de l'ordre qu'une autre employée et un officier ont été tués.


Le tireur est également mort, même si les autorités ne pouvaient encore confirmer s'il s'était suicidé ou s'il avait été tué par la police.

"Bang, bang, bang"

Selon les médias locaux, un témoin traversant la rue au moment de la fusillade a déclaré avoir entendu six ou sept coups de feu, qu'il pensait être des bruits de travaux. 


La fusillade aurait commencé vers 15h15 heure locale (20h15 GMT), devant l'hôpital, puis se serait poursuivie à l'intérieur du bâtiment. Un patient de 61 ans a expliqué sur la chaîne CBS News qu'une personne avait tiré dans le bâtiment. "Bang, bang, bang (...) il a effrayé tout le monde", a confié l'homme encore en état de choc.


Une employée de l'hôpital a de son côté raconté au Chicago Tribune que tout le  personnel avait reçu l'ordre de se cadenasser puis de quitter les lieux. "Je ne sais pas ce qui s'est passé", a-t-elle ajouté en étant évacuée par bus. "On nous a dit de courir, alors on a couru."

Plusieurs patients ont également évacué les lieux, parfois en fauteuils roulants, rapportent les médias locaux.


Cette même nuit, une autre fusillade a eu lieu à Denver, dans le Colorado,  faisant au moins un mort et trois blessés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter