Etats-Unis : vous reprendrez bien une margarita... en poudre ?

Etats-Unis : vous reprendrez bien une margarita... en poudre ?

International
DirectLCI
COMMERCE - Les autorités fédérales américaines viennent d'autoriser la mise sur le marché de l'alcool en poudre. Les consommateurs pourront donc bientôt se fabriquer rapidement une margarita en ajoutant tout simplement un peu d'eau à de la poudre magique.

Une nouvelle qui devrait ravir les buveurs. Le Bureau de taxation et du commerce de l'alcool et du Tabac aux Etats-Unis vient de valider la mise sur le marché de l' alcool en poudre. Le produit, intitulé Palcohol – mot-valise composé de "pal", ami, et "alcohol", alcool – serait commercialisé par la société Lipsmark LLC, basée en Arizona, qui vient de déposer une demande de brevet. Mélangée à l'eau, cette poudre se transformerait en rhum, vodka ou encore des cocktails déclinés en quatre versions différentes.

Ne pas renifler cette poudre

En prévision de possibles dérives, le fabricant a fourni quelques conseils aux consommateurs sur son site . Il vaut ainsi mieux ne pas renifler cette poudre car "ce serait irresponsable et une manière non intelligente d'utiliser ce produit". Il faudrait en outre s'en remplir les narines avant d'être un minimum éméché puisque Lipsmark précise qu'il faudrait renifler 60 grammes de poudre pour avoir l'équivalent d'un verre d'alcool. Le fabriquant rappelle que seuls les consommateurs en âge légal de consommer, à savoir 21 ans, pourront s'en procurer.

L'alcool en poudre est déjà vendue au Japon depuis une dizaine d'années et dans certains pays européens. Une société américaine, Pat's Backcountry , vend également de la bière en poudre depuis fin 2013. Il suffit de mélanger un concentré de houblon avec de l'eau gazéifiée pour obtenir une bonne pinte. A quand du vin en poudre ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter