Eugene Goodman, le policier héroïque du Capitole qui a trompé les manifestants pro-Trump

Eugene Goodman, un policier travaillant au Capitole, a permis de faire gagner à la sécurité de précieuses secondes pour faire évacuer le reste de sénateurs présents.

ÉTATS-UNIS - En s'interposant devant une foule de manifestants, un policier afro-américain a permis de mettre en sécurité plusieurs sénateurs encore présents au Congrès.

C'est l'une des images fortes qui a marqué les Américains mercredi dernier. Lors de l'invasion du Capitole à Washington D.C. par des centaines de militants pro-Trump, déterminés à empêcher la certification de la victoire de Joe Biden à la présidentielle par le Congrès, un policier s'est notamment illustré en se dressant seul devant les manifestants prêts à en découdre avant de les amener loin du Sénat.

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

Attirer les manifestants loin du Sénat

Sur des images filmées par un journaliste du HuffPost, on y voit un officier de police afro-américain tenir tête aux intrus pendant un bref instant avant de se replier au deuxième étage du bâtiment. 

Arrivé au bout des escaliers, il jette un œil sur un long couloir avant de bousculer un manifestant et de prendre la direction opposée, attirant avec lui ses poursuivants. Un geste pouvant être perçu comme un réflexe de survie, mais qui s'est avéré bien plus important qu'il n'y paraît. Le policier, identifié par une journaliste de CNN comme étant Eugene Goodman, est tout simplement parvenu à empêcher les manifestants d'entrer au Sénat, là où de nombreux élus se trouvaient encore.

"Il a sauvé de nombreuses vies"

Si ces derniers n'avaient pas suivi Eugene Goodman, ils auraient pu entrer dans l'hémicycle du Sénat avant que les portes de celui-ci ne soient scellées, rapporte The Washington Post. Eugene Goodman est tout simplement parvenu à les entraîner dans la mauvaise direction et fait gagner du temps à ses collègues pour qu'ils puissent mettre en sécurité les élus encore présents. Si les militants sont parvenus par la suite à entrer dans l'hémicycle, celui-ci était alors vidé de ses membres.

Pour Bill Pascrell, membre de la chambre des Représentants, il n'y a pas de doute: Eugene Goodman, par son geste, a "sauvé la vie de celles et ceux qui se trouvaient à l'intérieur" du Sénat. "Que Dieu le bénisse pour son courage", écrit le parlementaire américain. Jaime Harrison, un ancien candidat démocrate au Sénat en Caroline du Sud, réclame pour sa part que soit remis à Eugene Goodman la médaille d'or du Congrès. "C'est le moins que nous puissions faire", écrit-il sur son compte Twitter.

Cinq personnes sont mortes dans les violences survenues mercredi soir dans le Capitole dont un policier, Brian D. Sicknick. Si Mike Pence a rapidement adressé ses condoléances à la famille du policier et aurait proposé son aide à celle-ci, Donald Trump n'a contacté ses proches que trois jours après son décès selon le New York Times.

Découvrez le podcast Far-West

Écoutez le podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.