Etudiant en médecine, il révise grâce à des bonbons (et ça marche)

Etudiant en médecine, il révise grâce à des bonbons (et ça marche)

1/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

2/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

3/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

4/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

5/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

6/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

7/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

8/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

9/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

10/10Mike McCormick, un Ecossais de 27 ans étudiant à l'université de Glasgow, publie régulièrement depuis un an sur Instagram et Twitter des schémas d'anatomie réalisé grâce à des bonbons.

Instagram/candyanatomy

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : pour Olivier Véran, "il y a un engouement qui monte" chez les soignants

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

"Le succès attire la rage" : le rappeur The Vivi répond à son éviction de "The Voice" en musique