Ex-espion russe empoisonné : la Russie serait-elle engagée dans une tentative de déstabilisation ?

International
DECRYPTAGE - La Russie est pointée du doigt dans l'affaire de cet ancien espion russe, empoisonné en Angleterre. Retour sur les moyens de déstabilisation utilisés par Moscou avec Jennifer Knock dans sa chronique "Les indispensables", ce mardi 13 mars 2018.

Est-on entré dans une nouvelle guerre froide ? La rocambolesque affaire de cet ancien espion russe empoisonné à Salisbury, en Angleterre, a viré en affrontement et Moscou est dans le collimateur de la communauté internationale. L'ex-colonel des services de renseignements militaires russes, Sergueï Skripal, a été empoisonné dans une pizzeria dans le Sud de la Grande-Bretagne, alors qu'il partageait le plat avec sa fille. Le poison est d'origine russe. Il s'agit du Novichok, une famille de molécules élaborée par l'armée soviétique dans les années 70 et qui constitue un poison chimique très violent. Londres a alors crié à l'acte de guerre et a promis des représailles. Le ton est monté avec Moscou. Washington et Bruxelles s'en sont également mêlés. Une crise internationale s'est donc amorcée. Angela Merkel a indiqué qu'elle prenait extrêmement au sérieux l'avis du gouvernement britannique sur la question de la responsabilité russe dans cette affaire. Emmanuel Macron, de son côté, s'est entretenu au téléphone avec Theresa May et a fait état de son extrême préoccupation face à cette attaque, qui selon lui, "inacceptable". Mais, si on s'est interrogé à la responsabilité russe dans cette affaire, c'est peut-être parce que cet empoisonnement est intervenu dans un contexte où tous les coups semblent permis. La Russie est-elle engagée dans une tentative de déstabilisation de l'Occident ? Dispose-t-elle d'autres moyens de déstabilisation et quel est son objectif, à travers ces armes ?

Ce mardi 13 mars 2018, Jennifer Knock, dans sa chronique "Les indispensables", nous détaille les moyens de déstabilisation utilisés par la Russie, pointée du doigt dans l'empoisonnement de son ancien espion à Londres. Cette chronique a été diffusée dans 24h Pujadas du 13/03/2018, présentée par David Pujadas sur LCI. Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'info en questions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter