Ex-espion russe empoisonné : Moscou n'a pas encore répondu à l'ultimatum lancé par Londres

JT 20H - À quelques heures de l'expiration de l'ultimatum lancé par le Royaume-Uni, la Russie a fait savoir qu'elle ne coopérerait avec Londres concernant l’empoisonnement d’un ancien agent russe qu’à condition d’accéder à la substance toxique.

Dimanche 4 mars, un ancien espion russe et sa fille ont été victimes d'une tentative d'assassinat par empoisonnement, à Salisbury, dans le sud-ouest de Londres. Une attaque attribuée par le Royaume-Uni à Moscou. Emmanuel Macron condamne une attaque "inacceptable". La Première ministre britannique Theresa May a donné jusqu'à ce mardi soir minuit à la Russie pour fournir des explications. Mais cette dernière a fait savoir qu'elle n’accepterait de coopérer qu’en cas d’accès à la substance toxique.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 13/03/2018 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 13 mars 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter