EXCLU TF1/LCI - Retour des djihadistes : Erdogan affirme avoir "extradé 5600 combattants étrangers" vers leur pays d'origine

DirectLCI
TERRORISME - Quelques jours avant sa venue à Paris pour une rencontre avec Emmanuel Macron, le président turc Recep Tayyip Erdogan a donné une interview en exclusivité à TF1 et LCI.

Interviewé mercredi 3 janvier en Turquie par notre journaliste Michel Scott, Recep Tayyip Erdogan, qui sera reçu vendredi 5 janvier par Emmanuel Macron a notamment évoqué le sujet des djihadistes étrangers du groupe Etat islamique de retour vers leur pays d'origine. Alors que le sujet inquiète de plus en plus Emmanuel Macron et le gouvernement, le leader de la Turquie tente de se montrer rassurant et affirme face à nos caméras qu'il "fera tout pour aider" les pays dont les ressortissants passent par son pays pour retourner chez eux.

En vidéo

Recep Tayyip Erdogan : l'interview intégrale à TF1 et LCI

5600 djihadistes extradés

"Nous avons arrêté un grand nombre de combattants étrangers et nous les avons renvoyés vers leur pays ou détenus sur place [en Turquie]", affirme Erdogan. Il poursuit en déclarant que cet effort ne s'arrêtera pas. "Dans la période à venir, cette détermination va se poursuivre."


Le président turc se félicite ainsi des actions prises à l'encontre des jihadistes qui tentent coûte que coûte en passant par la Turquie de renter chez eux. "Il ne s'agit pas de centaines de personnes mais de milliers de combattants étrangers que nous avons arrêtés [...] Nous avons extradé 5600 combattants étrangers et nous avons interdit sur notre territoire 54.000 d'entre eux", a annoncé le président turc. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter