Explosion à Saint-Pétersbourg : "J'ai vu les gens sortir, ils étaient comme sourds, beaucoup se tenaient la tête"

VU, ENTENDU - Quelques heures après l’explosion qui a fait au moins dix morts et plusieurs dizaines de blessés ce lundi dans le métro de Saint-Pétersbourg, de premiers témoignages commencent à émerger. Tous attestent la violence de l'attaque.

Les images diffusées sur les réseaux sociaux et par les télévisions russes montrent une rame de métro soufflée, et de nombreux voyageurs tentant de sortir des victimes des décombres. C’est précisément ce que décrivent les premiers témoignages qui commencent à émerger, après l’explosion survenue lundi dans le métro de Saint-Pétersbourg, et dans laquelle au moins dix personnes ont perdu la vie. Plusieurs dizaines d’autres ont été blessées.


"Il y avait de la fumée, ça sentait le brûlé, tout le monde courait paniqué et pleurait", raconte, sonné, un jeune homme de 19 ans. "Je suis monté par l'escalator, tout le monde remontait. Quand nous sommes arrivés en haut, le gardien de la station faisait sortir tout le monde et nous disait que la station était fermée".


Pour les passagers du train visé, le cauchemar ne s'est pas arrêté une fois le convoi immobilisé. "J'étais dans le métro (...) A la station ‘Tekhnologuitcheski Institout’, le train s'est arrêté mais les portes ne se sont pas ouvertes. Par la fenêtre, j'ai vu quatre cadavres", a expliqué, Viatcheslav Vesselov, un retraité à l’AFP.

"Ma mère était dans le métro"

Galina Stepanova, 38 ans, se trouvait quant à elle à l'extérieur de la station. "J'ai vu les gens sortir, ils étaient comme sourds, beaucoup se tenaient la tête. Les secours les ont très vite pris en charge", raconte-elle.


Au même endroit, Natalia, autre habitante de Saint-Pétersbourg, ne peut  masquer son inquiétude. "Ma mère était dans le métro, je ne sais pas ce qui lui est arrivé. Je n'arrive pas à la joindre", dit-elle.


Plusieurs artères de la ville ont été bloquées pour libérer le passage aux ambulances transportant les dizaines de blessés. Le métro est resté fermé plusieurs heures après l'explosion qui s'est produite vers 14h40, une heure où le métro n'est pas trop fréquenté. 


Le bilan n'est pas encore certain et les circonstances du drame ne sont pas encore clairement établies. Une enquête pour "acte terroriste" a été ouverte. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Explosion dans le métro de Saint-Petersbourg

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter