Explosions de Tianjin : des milliers de poissons retrouvés morts à proximité du site

International
CHINE – Les images de milliers de petits poissons retrouvés morts dans la rivière Haihe, voisine du site de l’explosion, sont devenues virales sur le web. Les autorités locales assurent ne rien avoir détecté d’anormal dans l’eau.

L’image sème le trouble, neuf jours après la catastrophe. Alors que les craintes de contamination restent vives à Tianjin, cette ville portuaire du nord-est de la Chine secouée par de gigantesques explosions le 12 août, des milliers de poissons ont été retrouvés morts sur les berges de la rivère Haihe, à quelque six kilomètres du site, rapportent des médias chinois ce vendredi.

Les photos de ces petits poissons argentés échoués ont été largement diffusées sur internet, notamment sur le réseau social Weibo . Des responsables municipaux ont affirmé qu'il était "courant" de voir des poissons mourir en masse durant l'été en raison de la mauvaise qualité des eaux (probablement polluées par des rejets industriels comme très souvent en Chine). Il n’est "pas rare de voir de grandes quantités de poissons morts en mer, parce que la pollution sur la terre peut couler dans le fleuve et la mer après la pluie, ce qui peut entraîner l'eutrophisation et suffoquer le poisson", a ainsi expliqué Deng Xiaowen , le directeur du centre de contrôle environnemental de Tianjin, lors d'une conférence de presse jeudi. Aucun "niveau toxique" de composants chimiques n'a toutefois été détecté dans le fleuve mercredi, a-t-il affirmé.

4.460 soldats et policiers déployés pour nettoyer la zone

Les craintes de contamination de grande ampleur restent vives à Tianjin. Vendredi, l'ONG Greenpeace a déclaré avoir trouvé des traces de cyanure (bien qu'à des niveaux modérés) sur des eaux de surface, à deux points près du site des explosions et sur la rivière voisine Haihe. De leur côté, les autorités poursuivaient leurs efforts pour éviter toute fuite de composants dangereux hors de la "zone d'isolement", et continuaient d'assurer que l'air et l'eau ailleurs dans la ville étaient "sans danger" pour les 15 millions d'habitants de Tianjin. Le vice-maire de Tianjin Wang Hongjiang a indiqué vendredi, lors d'une conférence de presse, que 200 tonnes de cyanure de sodium avaient été récupérées jusqu'à présent. Plus de 4.460 soldats et policiers ont été déployés pour recueillir les substances dangereuses et nettoyer la zone, a précisé un responsable militaire cité par Chine nouvelle.

L'entrepôt de produits chimiques d'où sont parties les explosions géantes du 12 août contenait environ700 tonnes de cyanure de sodium hautement toxique, parmi des milliers de tonnes d'autres composants chimiques dangereux, selon les autorités. La catastrophe a fait au moins 116 morts, selon un bilan officiel actualisé, dévastant une section de la zone portuaire et des sites industriels ainsi que des complexes résidentiels environnants. Soixante personnes restaient portées disparues vendredi.

A LIRE AUSSI >> Tianjin : après la pluie, cette étrange mousse blanche qui inquiète

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter