Texas : le suspect des attaques à la bombe est mort, annonce la police

Texas : le suspect des attaques à la bombe est mort, annonce la police

TEXAS - Un homme suspecté d'être l'auteur des attaques à la bombe qui ont eu lieu à Austin et San Antonio ces dernières semaines est mort dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une opération de police. Selon une source policière interrogée par la chaîne de télévision locale KVUE ABC, il se serait fait exploser.

Il était recherché depuis plusieurs semaines. Un homme suspecté d'être responsable des attentats à la bombe de ces dernières semaines à Austin et San Antonio est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à Round Rock, au nord de la capitale texane. "Nous avons commencé a avoir des informations il y a 48 heures sur 'une personne d'intérêt' qui est rapidement devenu un suspect", a confirmé un porte-parole de la police d'Austin lors d'une conférence de presse. 

Dans le détail, le véhicule du suspect a été localisé mardi sur le parking d'un hôtel à Round Rock où les forces de l'ordre se sont rendus dans la soirée. Dans la nuit de mardi à mercredi, l'homme a tenté de s'échapper en voiture avant de s'arrêter sur le bord de la route et d'activer une bombe. Selon la police, le suspect est décédé des suites de ses blessures et un policier a été légèrement blessé par l'explosion.

Lire aussi

En vidéo

ENCORE UN COLIS PIEGE AU TEXAS

Selon la chaîne de télévision locale CBS Austin, les forces de l'ordre ont localisé le suspect en utilisant des données de téléphonie cellulaire, des images de vidéosurveillance et des reçus bancaires. A 3h du matin (9h GMT) un important dispositif policier étaient encore déployé autour de l'autoroute I-35 où l'homme est décédé.

C'est à l'évidence un individu très malade, ou peut-être des individus malades- Donald Trump

Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche, avait écarté mardi la piste d'une conspiration terroriste. "C'est à l'évidence un individu très malade, ou peut-être des individus malades", avait de son côté commenté Donald Trump. La piste du crime raciste, évoquée dans un premier temps car les premières victimes étaient afro-américaines et hispanique, était semble-t-il écartée désormais car les victimes suivantes étaient blanches.

Depuis le 2 mars dernier, quatre explosions sont survenues à Austin et une cinquième a touché tôt mardi matin un centre de tri de FedEx à Schertz, à une heure de route d'Austin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

EN DIRECT - Covid : 464.769 nouveaux cas en 24 heures, une première en France

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.