Explosions aux États-Unis : la piste terroriste renforcée

Explosions aux États-Unis : la piste terroriste renforcée

PROFILER - Alors qu'un Américain d'origine afghane a été interpellé et inculpé pour les explosions de New York et du New Jersey lundi, la piste terroriste a été évoquée. Des amis du suspect ont raconté au "New York Times", comment Ahmad Khan R. avait changé de comportement, notamment dans sa pratique religieuse.

La police américaine a interpellé et inculpé le principal suspect des explosions de New York et du New Jersey lundi. Ahmad Khan R., 28 ans, un Américain d'origine afghane, a été arrêté à Linden, dans le New Jersey, tout près de la ville d'Elizabeth où il habitait, à la suite d'une fusillade avec les forces de l'ordre. "Nous avons désormais toutes les raisons de penser que l'attaque", qui a fait 29 blessés dimanche, était bien "un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio. Précisant qu'"aucun autre individu n'était recherché" pour l'attentat de New York, l'élu américain a privilégié la piste terroriste. 

Toute l'info sur

Explosions aux Etats-Unis

Ses amis évoquent un "changement de comportement"

Un agent du FBI a cependant ajouté ne disposer, à ce stade, d'"aucune information" sur une cellule terroriste "opérationnelle". Selon le New York Times, des amis du suspect auraient remarqué "un changement de comportement et de sa pratique religieuse, après ce qu'ils croient avoir été un voyage en Afghanistan". 

Ahmad Khan R. avait également disparu quelques temps il y a environ quatre ans, précise le quotidien américain. Il a "beaucoup" voyagé, notamment en Afghanistan et au Pakistan, où il avait une épouse, a commenté le gouverneur de New York Andrew Cuomo sur CNN. "Mais nous n'avons trouvé aucun lien avec Daech, les talibans, etc., qui pourrait expliquer ce comportement".

En vidéo

Explosion à New York : que sait-on d'Ahmad Khan Rahami, le principal suspect ?

Rappel des faits

Dimanche, une explosion survenue dans le quartier de Chelsea à New York, a fait 29 blessés. Ce même jour, une deuxième déflagration "intentionnelle" avait également éclaté sur le lieu d'une course à pied organisée par les US Marines dans le New Jersey. Par chance, aucune personne n'avait été blessée en raison du retard du début de l'événement. Les enquêteurs avaient alors rapidement établi le lien entre les deux incidents. Lundi soir, les autorités ont sécurisé les elentours de la gare d'Elizabeth, dans le New Jersey, après la découverte de cinq engins explosifs cachés dans un sac à dos. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

    EN DIRECT - Covid-19 : l'Occitanie déclenche le plan blanc dans tous les hôpitaux de la région

    Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

    EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

    "Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.