Facebook  a découvert de nouvelles tentatives de manipulation politique aux Etats-Unis

Facebook a découvert de nouvelles tentatives de manipulation politique aux Etats-Unis

DirectLCI
PIRATES - Nouvelle épine dans le pied de Mark Zuckerberg : son réseau social annonce ce mardi avoir identifié des tentatives de manipulation politique à l'approche des élections de mi-mandat. Sans avoir pu identifier les auteurs, le groupe évoque des similitudes avec ce qu'il a précédemment identifié comme une tentative d’ingérence russe avant l'élection de Trump.

Le problème avaient déjà été soulevé pendant la présidentielle de 2016 aux Etats-Unis. Facebook prévient ce mardi 31 juillet 2018 avoir identifié de nouvelles tentatives de manipulation politique sur sa plateforme. Cette fois, elles viseraient les prochaines élections législatives de mi-mandat, en novembre prochain. 

Le réseau social de Mark Zuckerberg assure ne pas avoir identifié les auteurs mais qu'il s'agit d'une action "coordonnée". Les soupçons d'ingérence russe viennent cependant de nouveau planer sur le réseau social. Le groupe indique en tout cas qu'"une partie de ces activités est cohérente avec ce que (Facebook) avait vu  de la part de (l'organisation liée à la Russie) Internet Research Agency" au moment de l'élection de Donald Trump. 


Quoi qu'il en soit, les 32 comptes ou profils Facebook et Instagram qui ont été identifiés ont été supprimés par le réseau social. Le plus ancien avait été créé en mars 2017, le plus récent en mai 2018. Au total, ils avaient publié près de 10.000 messages sur le site. Ces pages étaient suivies par 290.000 comptes et ont dépensé 11.000 dollars pour sponsoriser près de 150 contenus ("ads") destinés à les rendre plus visibles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter