Fanfare et coups de canon : qui sera aux côtés de Donald Trump pour ses adieux ?

Fanfare et coups de canon : qui sera aux côtés de Donald Trump pour ses adieux ?

HONNEURS OU DÉSHONNEUR ? - Absent à la cérémonie d'investiture de Joe Biden ce mercredi, Donald Trump en organise une autre le matin même sur une base militaire, avant de s'envoler pour la Floride. Mais qui y prendra part ?

Plus que quelques heures. À midi ce mercredi, Donald Trump cessera d'être le président des États-Unis, à l'instant où son successeur Joe Biden prêtera serment. Dans une Maison Blanche en plein déménagement, le président a enregistré un message d'adieux, avec une équipe technique réduite, vantant les réussites de son mandat, et qui sera diffusé dans la journée ce mardi. Son épouse qui, elle, aurait commencé à préparer son déménagement depuis le mois de novembre, avait, la première, diffusé un message d'adieux sur le site de la Maison Blanche.

Privé de son portevoix sur Twitter, difficile de connaître l'état d'esprit de Donald Trump. Quelques indiscrétions assurent que sa dernière obsession consisterait à organiser sa cérémonie de départ, en public et avec les honneurs militaires. 

Toute l'info sur

Biden et Harris à la Maison Blanche

Une telle cérémonie est de fait inédite : Donald Trump ayant refusé d'assister à l'investiture de Joe Biden, les rituels traditionnels sont annulés. Balayé, le rendez-vous à la Maison Blanche des couples entrant et sortant. Exit l'entretien entre les deux hommes, ou même celui des First ladies. Les Trump seront partis avant l'arrivée des Biden, et il y a aussi à cela une raison à laquelle Donald Trump semble tenir : il n'aura pas à demander l'utilisation de l'avion présidentiel. C'est en exercice que Trump s'en va, pas en ex-président. C'est un point de protocole méconnu : même si généralement le président sortant se voit prêter un des deux appareils officiels pour un dernier voyage, celui-ci perd formellement le nom d'Air Force One- qu'il ne porte que si le président en exercice est à bord.

Son entourage incite Donald Trump à laisser au moins une lettre à son successeur dans le bureau ovale, comme c'est la tradition, mais il semble qu'il n'y soit pas disposé.

Personne ne se bouscule pour être sur la dernière photo du président Trump.

Après un adieu au personnel encore présent à la Maison Blanche mercredi matin, Donald Trump s'envolera à bord de Marine One, l'hélicoptère présidentiel, pour la base militaire d'Andrews, dans l'Etat du Maryland voisin de Washington. C'est là qu'une cérémonie militaire est prévue à 8 heures du matin, comprenant tapis rouge et tir de 21 coups de feu par la garde. 

Les invitations ont été lancées pour que le public soit le plus garni possible. Les participants doivent arriver à l'aube, avant 7h15 du matin, par une température inférieure à zéro. Chaque invité peut même amener jusqu'à cinq personnes avec lui, mais apparemment, personne ne se bouscule pour être sur la dernière photo du président Trump. Ainsi l'ancien directeur de la communication de la Maison Blanche, Anthony Scaramucci, désormais fâché, s'amuse d'avoir été invité : "Ils cherchent du monde. Croyez-moi, si j'ai reçu un de ces mails, c'est qu'il y a eu un envoi massif". Il semblerait en effet que peu d'invités aient confirmé leur présence jusqu'ici.

Cet accueil glacial réveille sans doute l'un des derniers motifs de colère pour Donald Trump : le nombre impressionnant de stars qui se presseront ce mercredi pour assister à l'investiture de Joe Biden. C'est Lady Gaga qui chantera l'hymne américain, tandis que sont annoncés Bruce Springsteen, Jennifer Lopez ou Justin Timberlake, avec Tom Hanks en maître de cérémonie pour la soirée qui s'ensuivra. Boudé par les artistes lors de sa propre investiture, Donald Trump fulmine de cette reconnaissance massive de Joe Biden par le showbiz américain.

Donald Trump espère un défilé militaire important, emmené par le chef d'état-major des armées, voire un survol par des chasseurs de la force aérienne. Le Pentagone n'a pas fait savoir dans quelle mesure il se pliera à la requête, mais le survol semble déjà exclu par le contexte sécuritaire qui a transformé Washington  en camp retranché. Le président américain a souvent montré son goût pour le décorum militaire, on se souvient encore de son enthousiasme devant la parade du 14 juillet 2017 sur les Champs-Elysées, aux côtés d'Emmanuel Macron, "l'un des plus formidables" qu'il ait jamais vus.

Sitôt après cette cérémonie, le couple Trump s'envolera à bord d'Air Force One pour la Floride. La destination n'a jamais été confirmée officiellement, mais tout indique que c'est dans sa résidence de Mar-a-Lago que Donald Trump s'installera. Sa fille et son gendre ont acheté une propriété à proximité, et surtout Melania Trump aurait fait la tournée des établissements scolaires de la région, susceptibles d'accueillir son fils Barron, âgé de 14 ans. Elle aurait jeté son dévolu sur la très chic Pine Crest, à Fort Lauderdale

Lire aussi

A midi, lorsque Joseph Robinette Biden Jr prêtera serment au Capitole, devenant le 46ème président des Etats-Unis, Donald Trump aura déjà rendu l'avion présidentiel. Il se trouvera dans son fief de Mar-a-Lago, d'où il aura le loisir de suivre la retransmission télévisée- ou de l'ignorer en allant jouer au golf, comme il l'avait fait lors de l'annonce de la victoire de Joe Biden. 

Découvrez le podcast Far-West

Écoutez le podcast sur votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur SPOTIFY 

Sur DEEZER 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Les données médicales de 500.000 Français dérobées et diffusées sur internet

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

EN DIRECT - Covid-19 : Olivier Véran est arrivé à Dunkerque pour évoquer de nouvelles mesures

Lire et commenter