Faut-il passer ses vacances en France ? Pour le Daily Mail, c'est non !

Faut-il passer ses vacances en France ? Pour le Daily Mail, c'est non !
International

POLEMIQUE - Le quotidien britannique déconseille fortement aux ressortissants britanniques de venir passer leurs vacances en France. En cause : les incendies de l'été qui ravagent le Var, les problèmes de sécurité à Calais et les manifestations d'agriculteurs.

Passer des vacances en France, un cauchemar… Une aventure digne de Koh-Lanta ? C'est en tout cas ce que pense le quotidien britannique le Daily Mail qui a publié un article au vitriol contre notre beau pays intitulé "Pensez-vous toujours partir en vacances en France ? "

Pour le touriste anglais, heureux de trouver un peu de repos au son des cigales, face à la Méditerranée, tout commence très mal. Le journal affirme que prendre l'Eurotunnel est un parcours du combattant en raison des migrants qui se massent à Calais pour tenter de monter dans un train. Pas un mot toutefois sur la situation humanitaire dramatique que rencontrent ses populations , rappelons que huit personnes ont trouvé la mort depuis juin en tentant une intrusion. Le tabloïd met plutôt l'accent sur les problèmes de sécurité et le non-respect des horaires. Un retard d'1 h 30 en moyenne. "Une heure du côté anglais, 30 minutes du côté français".

ALLER + LOIN >>  Londres annonce la création d'une "zone de sécurité à Calais"

Et une fois arrivés, les Anglais se retrouvent dans un véritable "chaos" selon le journaliste. D 'abord les incendies qui ravagent le Var en raison de la canicule et du vent et qui ont exigé l'évacuation de plusieurs sites. Un père de famille décrit des scènes apocalyptiques : " C'était le bazar le plus total. Ils nous ont dit de prendre nos voitures, nos passeports et d'oublier nos habits." Un autre touriste, installé dans un camping près de Fréjus raconte avoir vu "les flammes à quelques mètres de nous, il y avait de nombreuses caravanes en feu."

A LIRE AUSSI >> Incendie en Gironde, la crainte du retour du vent

Et le French-bashing ne s'arrête pas là et les mésaventures de nos amis anglais non plus ! Après avoir affronté les flammes, le quotidien raconte, toujours photos à l'appui, que "comme si ce n’était pas assez, les agriculteurs jettent du fumier sur les voitures" , faisant référence aux différentes actions engagées pour dénoncer des "distorsions de concurrence", provoquées par des marchandises étrangères.

Alors va-t-on connaître un été sans Anglais en France ? Vont-ils préférer le charme humide et bucolique du Surrey au littoral ensoleillé de la Méditerranée ? Rien n'est moins certain. Pour rappel, selon une étude de la Banque de France, 12,6 millions de touristes britanniques sont venus passer leurs vacances dans l'Hexagone en 2013.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent