Feux en Amazonie : autour d’un drame, des images trompeuses largement relayées... y compris par Macron

International

Toute L'info sur

La forêt amazonienne touchée par des incendies ravageurs

INCENDIES - Au Brésil, l'Amazonie brûle depuis le début du mois de juillet, ce qui suscite l'émotion d'internautes dans le monde entier. Sur Twitter, nombre d'entre eux ont manifesté leur colère, images à l'appui. Le hic : la majorité de ces photos, y compris celles utilisées par le président de la République, n'illustrent pas les incendies qui sont en cours dans la forêt tropicale.

La forêt amazonienne est en proie aux flammes depuis le début du mois de juillet. Si ces incendies se produisent chaque année au moment de la période sèche, ils sont ici de plus en plus incontrôlables à cause de la déforestation qui s’accélère au Brésil. Un drame qui a consterné les internautes brésiliens et du monde entier. 

Mercredi 21 août, les hashtags #PrayforAmazonia et #PrayforAmazonas (du nom d’un Etat brésilien particulièrement touché par les feux) ont fleuri sur Twitter, photos à l’appui. Or, ces images sont pour la plupart erronées. Comme l’ont démontré plusieurs de nos confrères, la majorité d’entre elles datent d’incendies ayant eu lieu des années en arrière. L’erreur est aisée car en réalité, peu d’images illustrant les incendies en cours circulent sur Internet.

De vieilles images de la forêt tropicale

Une erreur faite par le président de la République lui-même. Jeudi 22 août, Emmanuel Macron a posté un tweet appelant à la mobilisation, illustré d’une photo largement partagée sur les réseaux sociaux qui montre la forêt vue du ciel ravagée par une épaisse fumée blanche. Cette image a été prise par Loren McIntyre, photographe décédé en 2003, rapporte le service de fact checking de l’AFP. L’image date donc d’il y a au moins 16 ans. 

Autre image très relayée sur internet, car très impressionnante, et notamment par des personnalités comme l’acteur Jaden Smith, fils de Will, ou le joueur de tennis Novak Djokovic : celle de l’Amazonie séparée par une barrière de flammes, d’où s’échappent de vastes fumées grises. L’AFP factuel a remonté le fil : cette photo a bien été capturée dans la forêt tropicale mais en 1989. Prise par un photographe de l’agence Sipa Press, elle a été notamment publiée dans un supplément du Guardian en 2007 au sujet de la déforestation de l’Amazonie.

Enfin, une photo montrant un singe enlaçant probablement son enfant a été postée pour montrer à quel point les incencies étaient ravageurs pour les espèces animales et a été très reprise. Pourtant, celle-ci a été prise à Jabalpur, en Inde, par le photographe indien Avinash Lodhi, comme le relate La Libre Belgique.

Lire aussi

Pour se rendre mieux compte de l’étendue des feux en Amazonie, la Nasa a posté des images satellites datant du mois d’août. Selon les données de l’institut national de recherche spatiale (INPE), 72.843 départs de feu ont été enregistrés au Brésil sur les sept premier mois de 2019, contre 39.759 sur la totalité de l'année 2018, soit une hausse 83%, faisant du Brésil le pays d’Amérique du Sud le plus touché par les incendies.  C’est l’équivalent de "la surface du territoire français" qui a été déforesté, a estimé Paulo Moutinho, chercheur à l'Institut de recherche environnementale sur l'Amazonie (Ipam), auprès de l’AFP.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter