Fillette dépecée au Japon : le suspect a reconnu le crime

Fillette dépecée au Japon : le suspect a reconnu le crime

KOBE - Le meurtrier présumé d'une fillette japonaise de 6 ans a avoué le crime, expliquant avoir abordé sa victime en lui demandant si elle voulait poser pour lui. Son corps a été retrouvé démembré à proximité du domicile du suspect.

Le meurtrier présumé de Mirei Ikuta, une fillette japonaise de 6 ans, a commencé à se livrer. Arrêté près de deux semaines après la disparition de la jeune écolière, le 11 septembre dernier, Yasuhiro Kimino n'avait jusqu'à présent rien dit aux enquêteurs. Le corps démembré de la fillette avait été retrouvé dans des sacs plastiques à proximité du domicile de cet homme sans emploi âgé de 47 ans.

Mardi, un avocat, Hajime Takagi, a révélé que le suspect avait reconnu avoir rencontré la fillette alors qu'elle se baladait près de son domicile, révèle les médias nippons. C'est à ce moment qu'il lui aurait lancé : "Tu es mignonne. Me servirais-tu de modèle pour le dessin que je suis en train de faire ?". Ce à quoi Mirei Ikuta aurait répondu positivement, avant de le suivre à son domicile, selon les informations transmises par le bureau du procureur du district du Kobe. Le meurtrier présumé et sa victime ne se seraient en revanche jamais rencontrés avant cette journée fatidique.

"J'ai commis un acte terrible"

Des traces de sang de la fillette auraient en outre été découvertes dans la baignoire du suspect, ainsi qu'un sac à dos qui serait celui de Mirei Ikuta, ont par ailleurs révélé les policiers, qui n'ont pas encore formellement déterminé comment la fillette a été tuée.

"J'ai commis un acte terrible que rien ne peut être inversé", aurait-il également confessé, selon Hajime Takagi. Rien en revanche sur les motivations qui l'ont poussé à commettre un tel crime. Sur ce point, Yasuhiro Kimino a dit ne "pas pouvoir en parler".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.