Finalement, Trump adore être président des États-Unis et se trouve même "très bon" dans nouveau job

AUTOSATISFECIT - Un poil mélancolique lorsqu'il a ouvert le bal des interviews pour fêter ses 100 jours à la Maison-Blanche samedi dernier, le nouveau président des États-Unis semble finalement satisfait de se nouvelle vie. Car après avoir déclaré en fin de semaine dernière qu'il trouvait la tâche plus ardue que prévu, le leader s'est montré beaucoup plus positif la nuit dernière sur CBS.

Un petit tour chez ses partisans et ça repart. Pas mal chahuté depuis sa prise de fonction fin janvier et ses échecs à mettre en place le muslim ban puis à détricoter l'Obamacare, Donald Trump est allé fêter ses 100 premiers jours à la Maison-Blanche à Harrisburg, en Pennsylvanie en compagnie de ses fans. L'occasion pour l'ancien homme d'affaires de réitérer sa promesse de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique mais aussi, de se remettre un peu de baume au cœur. 

Car à la veille de cet anniversaire symbolique à la tête de la première puissance mondiale, Trump avait semblé un peu regretté son ancienne vie de magnat de businessman et concédait à Reuters et Associated Press combien il pensait que "ce serait plus facile" de diriger le pays... 

Je serai peut-être encore meilleur après 8 années au pouvoir. Huit ans, je l'espère. Mais on en reparlera plus tardDonald Trump

Mais visiblement, ce petit coup de blues n'était que très passager, car dans une nouvelle interview, cette fois accordée à CBS la nuit dernière, Donald Trump s'est montré beaucoup plus satisfait. De sa vie et de lui-même : "J'adore ce travail. Je prends beaucoup de plaisir à faire ce que je fais. C'est un défi de tout les jours, mais j'adore. Et je pense que jusqu'à présent, j'ai été très bon". Et le président d'ouvrir déjà la porte à un second mandat : "C'est un travail dur comme j'en ai déjà eu, j'en ai même eu des plus dur. Mais vous savez, je serai peut-être encore meilleur après 8 années au pouvoir. Huit années, je l'espère. Mais on en reparlera plus tard".  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet