"J'ai peur que tout soit bloqué" : les touristes français craignent pour leurs vacances en Catalogne

"J'ai peur que tout soit bloqué" : les touristes français craignent pour leurs vacances en Catalogne

COVID-19 - La Catalogne a décidé de réimposer des restrictions pour freiner l'augmentation "exponentielle" de l'épidémie. Une annonce qui provoque l'inquiétude chez les touristes français, alors que le gouvernement recommande ce jeudi à ceux qui n'ont pas encore réservé leurs vacances d'éviter l'Espagne.

Olivier Véran a récemment brandi la menace : "le variant Delta risque de gâcher les vacances". Et cela pourrait bien être déjà le cas pour les touristes en partance pour Barcelone. Il faut dire que dans la capitale catalane, les contaminations grimpent en flèche notamment chez les moins de 30 ans. 

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Pour y faire face, le gouvernement régional a ordonné la fermeture des discothèques et autres lieux de divertissement nocturne dès ce week-end, deux semaines à peine après leur réouverture. "Et il faudra présenter un test antigénique ou PCR négatif ou être vacciné, pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes", a annoncé la porte-parole du gouvernement autonome catalan, Patricia Plaja, lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'"au vu des chiffres, le masque doit à nouveau être obligatoire en Catalogne". Mais seul le gouvernement espagnol peut le décréter.

De quoi chambouler les plans de beaucoup de jeunes vacanciers. "On a envie de sortir, donc si ça ferme, ça va être un grand frein pour les gens", explique une passante dans la vidéo en tête de cet article. "Je connais plein de gens qui viennent ici pour faire la fête donc forcément ça va avoir un impact sur le tourisme", renchérit une jeune femme. 

Et l'inquiétude pointe déjà sur les réseaux sociaux. Tamara regrette, par exemple, de ne pas avoir pris d'assurance annulation. Quant à Laura, elle a carrément annulé ses vacances. 

Une précaution sage à en croire le secrétaire d'État français aux Affaires européennes Clément Beaune. Sur France 2 ce jeudi matin, il a lancé un appel à la prudence face à la propagation rapide du variant delta du Covid-19 : "Ceux qui n'ont pas encore réservé leurs vacances, évitez l'Espagne, le Portugal dans vos destinations". "C'est une recommandation sur laquelle j'insiste, il vaut mieux rester en France ou aller dans d'autres pays (...), on a une situation qui est particulièrement préoccupante", a-t-il ajouté, tout en soulignant que ces destinations restaient autorisées.

Âge des personnes hospitalisées : 26 ans

En Catalogne, la moyenne d'âge des personnes hospitalisées pour coronavirus a chuté à 26 ans. Elle n'avait jamais été aussi basse. Ce qui sonne le glas pour certaines familles françaises. Jean-Charles est ainsi venu récupérer son fils qui termine un stage et il ne cache pas un certain soulagement. "Il était grand temps qu'on parte. J'ai peur que tout soit bloqué d’ici à quelques semaines", s'inquiète-t-il. 

Pour l'heure, il n'y a pas de mesure pour limiter la venue des étrangers, car la région la plus touristique d'Espagne a trop besoin d'eux. Mais la Catalogne est face à un dilemme urgent : réduire son nombre de contaminations qui explose, avec 14.000 nouveaux cas rien que sur la journée de mardi, et en même temps, ne pas terrasser son économie un deuxième été de suite en faisant fuir les touristes, et notamment les Français. Avant la pandémie, ils représentaient en juillet 1/4 des visiteurs.

Lire aussi

Toutefois, certains tour-opérateurs européens ont déjà pris les devants et ont annulé leurs voyages vers Barcelone.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Alec Baldwin réagit après avoir tiré et tué Halyna Hutchins sur le tournage de "Rust"

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.