Floride : "Angel shot", le code qui permet aux femmes de couper court à un rencard qui tourne mal

Floride : "Angel shot", le code qui permet aux femmes de couper court à un rencard qui tourne mal

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Un restaurant de Floride propose aux femmes un "code" pour se sortir d'un rencard avec un homme. Le principe ? Commander un "Angel shot" au barman, qui s'occupera dès lors de raccompagner la cliente.

Depuis trois semaines, l'Iberian Rooster propose une nouvelle carte de cocktails. Particularité : celle-ci ne se trouve pas dans la salle de ce restaurant de St Petersburg, en Floride, mais… dans les toilettes des femmes. C'est là qu'a été apposé un écriteau proposant aux clientes de mettre fin à un rendez-vous galant.


"Est-ce que votre rencard Tinder ou d’une autre application de rencontre n’est pas celui qu’il disait être sur son profil ? Vous sentez-vous en danger, ou même juste un peu mal à l’aise ?", a écrit Russell Andrade, le patron des lieux, sur une affiche placardée au mur. Avant de proposer une solution à ses clientes : mettre dans la confidence le barman en lui commandant un "Angel shot".

"Nous n'avons pas affiché cet écriteau pour attirer l'attention"

Une "boisson" qui offre différentes possibilités aux clientes. Un shot pur ? Le serveur se chargera de raccompagner la cliente à sa voiture. Un Angel shot avec glaçon ? Le serveur appellera alors un taxi ou un Uber. Quant à la version accompagnée d'une tranche de citron, cela signifie que la cliente réclame l'intervention des forces de l'ordre.


Pour Russell Andrade, cette idée part d'un postulat simple. "Le but est de faire de ce restaurant un endroit où les gens se sentent en lieu sûr, où ils ont envie d'aller pour un dîner romantique", a-t-il expliqué au quotidien Tampa Bay Times. Problème : le restaurateur a été victime de son succès, les photos de l'affiche tournant sur les réseaux sociaux. "Nous n'avons pas affiché cet écriteau pour attirer l'attention. Cela va même à l'encontre de notre objectif", regrette-t-il désormais.


 Cette initiative, qui a dorénavant le vent en poupe aux Etats-Unis, est inpiré du Royaume-Uni. Depuis le mois d'octobre et la campagne "NoMore, lancée dans le Lincolnshire, plusieurs établissements proposent à leurs clientes des solutions si leur soirée tourne mal. A l'époque, le comté avait distribué des affiches avec le message suivant : "Si vous allez au bar et demandez Angela, le personnel saura que vous avez besoin d'aide pour vous sortir d'une situation et appellera un taxi, ou vous aidera discrètement sans causer trop d'agitation".

En vidéo

La police autrichienne distribue aux femmes des kits anti-agression avant le réveillon

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter