Floride : un schizophrène décapite sa mère à la hache

Floride : un schizophrène décapite sa mère à la hache

ETATS-UNIS - Agé de 23 ans, un schizophrène a été arrêté en Floride pour avoir décapité sa mère à la hache. Le jeune homme n'aurait pas supporté que la victime lui ordonne de ranger des boîtes dans le grenier de la maison familiale.

Mercredi, la police du comté de Pinellas, en Floride, a fait la découverte d'un horrible crime dans un pavillon de la petite ville de Oldsmar . Le corps de la propriétaire des lieux, Maria Suarez-Cassagne, a y été retrouvé. Sans tête. Après une brève enquête, les policiers ont pu déterminer que cette mère de famille âgée de 48 ans avait été décapitée à la hache par son propre fils, Christian Jose Gomez. Le jeune homme de 23 ans souffre de schizophrénie. Il a été rapidement retrouvé quelques pâtés de maison plus loin et a été immédiatement placé en détention.

EN SAVOIR + >> Licencié, il décapite sa collègue de travail et en poignarde une autre

C'est son frère, âgé de 26 ans, qui a alerté les forces de l'ordre. Lui-même présent au domicile familial pendant le drame, il a été intrigué par des bruits qu'il entendait au garage. C'est là, posée sur le sol, qu'il a découvert la hache ensanglantée dont s'est servi son frère pour commettre l'irréparable. Plus loin, à l'extérieur, à côté des poubelles, le jeune homme a alors découvert le corps décapité de sa mère et s'est empressé de prévenir la police. "Le meurtrier a mis la tête à la poubelle et à tenté d'y jeter également le corps, mais il était trop lourd", a expliqué à la presse le shérif Bob Gualtieri, en charge de cette macabre affaire.

Un calme "effrayant" devant les enquêteurs

Quant à la raison qui a poussé Christian Jose Gomez à franchir une telle extrémité, elle semble aussi dérisoire que glaçante : le jeune homme n'aurait pas supporté que sa mère lui demande avec insistance de ranger des boîtes dans le grenier. "Il était très en colère contre elle depuis deux jours", a déclaré le shérif à l'issue de l'audition du meurtrier présumé. "Il a expliqué ce qu'il a fait d'une manière très calme, très posée. On ne pouvait pas imaginer qu'il avait une maladie mentale. C'est très effrayant", a-t-il poursuivi

Toujours selon les médias américains , la schizophrénie de Christian Jose Gomez a été diagnostiquée il y a trois ans seulement. Le jeune homme était sous traitement, mais impossible de savoir s'il prenait vraiment ses médicaments. A la justice, désormais, de déterminer son degré de responsabilité dans cet épouvantable matricide.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.