Fluide Glacial critiqué en Chine : "Doit-on rappeler que les artistes sont inoffensifs ?"

International
HUMOUR - Un quotidien chinois a dénoncé lundi la couverture du nouveau numéro de Fluide Glacial, qu'il qualifie d'"acte indécent". Le rédacteur en chef du magazine humoristique, Yan Lindingre, parle d'une "grosse blague".

Après les violentes manifestations contre Charlie Hebdo ce week-end ( au Niger notamment ), voilà qu'un autre journal humoristique français est vivement critiqué à l'étranger. A la vue du nouveau numéro de Fluide Glacial, le quotidien chinois Global Times a rit jaune. "Quel acte indécent", a dénoncé le journal lundi dans un éditorial intitulé "La vogue de la liberté d'expression risque d'aggraver les conflits".

Le Fluide Glacial en question, daté février 2015 et en kiosques depuis le 15 janvier, questionne en une : "Péril jaune, et si c'était déjà trop tard ?". Le dessin montre un Français caricaturé à l'extrême (béret et nez rouge) transportant à bord d'un pousse-pousse un Asiatique habillé en colon et une femme blonde visiblement sous son charme, le tout dans une rue du 20e arrondissement de Paris. En quatrième de couverture se trouve une autre caricature : une horde d'Asiatiques affamés faisant irruption dans un snack-kebab sous le  titre "On est plus chez nous !".

"Des grosses conneries"

En réaction à la critique exprimée par le Global Times (proche du parti communiste chinois au pouvoir), Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial, plaisante : "J'espère que la France ne va pas subir une attaque de hackers chinois !". Cette une "est évidemment une blague. Notre travail consiste à raconter des grosses conneries. Doit-on rappeler que les artistes sont inoffensifs ?", confie-t-il à metronews.

LIRE AUSSI >> François Hollande : "Ces pays ne peuvent pas comprendre la liberté d’expression"

Ce numéro vise à railler la présence d'une délégation chinoise au prochain festival de BD d'Angoulême (du 29 janvier au 1er février), selon Yan Lindingre. "C'est l'occasion de dire que dans la guerre économique de l'humour, les Chinois sont encore loin derrière", défend le rédacteur en chef. "Mais ce numéro parle plus de la France que de la Chine. On y voit des Français, plein de préjugés à l'égard des asiatiques, qui n'ont pas su s'adapter".

Pas de référence à l'attentat contre Charlie Hebdo

Un autre dessin, publié dans les pages intérieures, pourrait créer une tout autre polémique. On y voit l'armée chinoise faire irruption dans la rédaction de Fluide Glacial et ouvrir le feu. Une référence à la tuerie à Charlie Hebdo ? "Pas du tout, c'est un pur hasard", assure Yan Lindingre. "Le numéro a été bouclé avant l'attentat, et nous ne l'aurions pas publié sinon".

Fluide Glacial avait aussi fait parler de lui ces derniers jours pour sa fausse une "Spécial couscous jambon" que le magazine prétendait vouloir initialement publier. Une blague, là encore.

LIRE AUSSI

>> Charlie Hebdo : "Ce que nous défendons, c’est la liberté de conscience"

>> Les Français partagés sur la publication des caricatures

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter