Français tués au Niger : Acted, une ONG française prise pour cible à plusieurs reprises

Français tués au Niger : Acted, une ONG française prise pour cible à plusieurs reprises
International

SAHEL - Les Français tués dimanche 9 août dans une attaque au Niger étaient des salariés de l’ONG ACTED, a confirmé cette dernière. Créée en 1993, elle se donne comme objectif de "répondre aux besoins humanitaires des populations dans les situations de crise".

Comme son nom ne l’indique pas, ACTED est une ONG française, dont le siège est situé à Paris. Elle a été créée en 1993 en Afghanistan sous le nom d’Agence d'aide à la coopération technique et au développement, avant de prendre plus tard sous nom actuel. Elle compte actuellement plus de 4.000 collaborateurs, dont 800 au Niger.

Sur son site internet, ACTED explique mettre en œuvre "le dernier kilomètre de l’action humanitaire".  "Notre mission est de sauver des vies et de répondre aux besoins essentiels des populations dans les zones les plus difficiles d’accès", ajoute-t-elle.

Lire aussi

Une ONG prise pour cible à plusieurs reprises

ACTED intervient dans environ 35 pays, de l’Afghanistan au Yémen, en passant par l’Ukraine ou la Thaïlande. Au Niger, elle indique que sa mission, débutée en 2010, "répond aux besoins humanitaires des populations déplacées et hôtes particulièrement vulnérables". L’ONG y intervient notamment "dans les régions de Tillabéry, Diffa et Maradi pour fournir une réponse d’urgence aux crises et mener des activités de résilience pour accompagner le relèvement des populations vulnérables".

Elle a été frappée à de nombreuses reprises sur ses terrains d'intervention humanitaire. Le 23 juillet dernier, l'ONG déplorait la mort de l'un de ses employés nigérian enlevé et tué par des jihadistes au Nigeria avec quatre autres humanitaires. Le 13 septembre 2014, le Britannique David Haines, avait été décapité, 18 mois après son enlèvement en Syrie par le groupe jihadiste Etat islamique. Fin novembre 2013, six Afghans travaillant pour l'ONG française avaient été abattus par balles dans une embuscade dans le nord-ouest de l'Afghanistan. Quelques semaines plus tôt, début septembre 2013, deux employés centrafricains avaient été tués par des hommes armés dans le nord-ouest de la République centrafricaine alors qu'ils tentaient d'évacuer la zone. 

Plusieurs membres de l'organisation ont également été pris en otage avant de recouvrer la liberté. En mars 2013, un coordinateur italien avait été enlevé à Atmeh, en Syrie, avant d'être relâché après plus d'un an de captivité, fin mai 2014. Début 2013, le Français Charles Ballard, directeur financier chez Acted, avait lui été détenu durant 71 jours après son enlèvement fin janvier à Kaboul. Toujours en Afghanistan, en octobre 2011, quatre employés afghans avaient été brièvement détenus par des hommes armés dans le nord-ouest du pays.

Toute l'info sur

Des Français tués dans une attaque au Niger

Ces derniers jours, ACTED est notamment intervenue rapidement au Liban, pour lequel elle a notamment lancé un appel aux dons.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent