François-Bernard Huyghe : "Quand on est un califat, c'est toujours un coup dur de perdre son calife"

François-Bernard Huyghe : "Quand on est un califat, c'est toujours un coup dur de perdre son calife"

INTERVIEW - La mort d'Al-Baghdadi est au centre de l'actualité. Quelles en sont les répercussions pour l'Etat islamique ?

Dimanche, Donald Trump a annoncé la mort du chef de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi. L'on s'interroge alors si cette disparition impacte l'Etat islamique, car un calife est avant tout le chef spirituel et temporel d'un califat. Toutefois, François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l'Iris, explique qu'il y aura une autre personne qui succédera à Al-Baghdadi. Quels sont les enjeux de la disparition de ce calife ? Quid de ce système dynastique de Daesh ?

Ce lundi 28 octobre 2019, dans la chronique "L'invité", François-Bernard Huyghe parle de la mort d'Al-Baghdadi annoncée par Donald Trump. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 28/10/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Qui sera vacciné et quand ? Les dates à connaître du calendrier vaccinal

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter