#FreeMelania : un hashtag pour sauver Melania Trump des griffes de Donald Trump

International

Toute L'info sur

L'investiture de Donald Trump

VU DE TWITTER - Sur les réseaux sociaux, le hashtag #FreeMelania se répand comme une traînée de poudre depuis la cérémonie d'investiture du nouveau président des Etats-Unis. La situation conjugale de la troisième épouse de Donald Trump amuse, ou inquiète, les internautes.

Tout part d'un GIF capté lors de la cérémonie d'investiture de Donald Trump vendredi 20 janvier. On aperçoit le 45ème président des Etats-Unis se tourner vers son camp. Melania Trump, qui se tient juste derrière lui, dégaine alors un sourire "ultra-bright", sous l'oeil de son président de mari. Dès qu'il se retourne, la First Lady baisse la tête et détourne le regard, l'air triste, alors que son sourire disparaît immédiatement. 

Dans la foulée, certains internautes s'imaginent alors ce que pouvait contenir le cadeau de Melania Trump pour Michelle Obama. 

Plusieurs images du nouveau couple présidentiel apparaîssent sur le réseau social avec le même hashtag, #FreeMelania (comprendre "libérer Melania"). La supposée mésentente entre le couple est alors pointée du doigt. 

La situation conjugale de Melania Trump, troisième épouse du magnat de l'immobilier, s'est immiscée samedi 21 janvier, au lendemain de l'investiture de Trump, à la Women's March de Washington. 

La cause s'est même exportée jusque dans le défilé londonien ! 

Beaucoup en rient. D'autres semblent nourrir de réelles inquiétudes pour Melania Trump, s'appuyant sur son langage corporel pour dénoncer le comportement d'"un prédateur" sur une "femme abusée". 

Des twittos profitent de l'occasion pour vanter la gentillesse et l'attention portée par le  couple Obama envers Melania,que son goujat de mari a abandonnée dans la voiture qui les a déposés devant la Maison blanche. 

On souligne le sourire des Obama alors que côté Trump, les mines sont étonnament graves. Parce que le couple Trump bat de l'aile ? 

Une internaute ne manque pas non plus de rappeler à Melania que si elle veut quitter son mari, elle le peut. Elle rappelle même à la First Lady que Cécilia Sarkozy lui a ouvert la voix. 

En vidéo

Investiture de Donald Trump : le président conclut en affirmant vouloir "rendre à l'Amérique sa grandeur"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter