Fusillade dans l'Oregon : la mère du tueur, amatrice d'armes et de Donald Trump

International
ETATS UNIS - La mère de l'étudiant de 26 ans qui a abattu 9 personnes dans une université d'Oregon la semaine passée partageait la fascination pour les armes de son fils, selon le New York Times. Elle était également, comme son fils, atteinte d'une forme d'autisme.

Le maniement des armes de mère en fils. Près d’une semaine après la fusillade dans une université de l’Oregon où 9 personnes ont trouvé la mort, plusieurs éléments permettent de mieux cerner la personnalité du tueur, Chris Harper Mercer. Un jeune homme de 26 ans, fasciné par les armes et souffrant, au même titre que sa mère, d’une forme d’autisme.

Selon le  New York Times, des voisins du temps où la mère et son fils vivaient en Californie ont rapporté que Laurel Margaret Harper disait avoir emmené son fils dans des stands de tirs, tels qu'on en voit à Roseburg, petite ville du nord-ouest américain où les armes à feu sont très populaires. D'après le quotidien, Laurel Margaret Harper possédait deux chargeurs et des fusils semi-automatiques chargés ainsi qu'un pistolet Glock. "Personne ne peut débarquer chez moi sans y avoir été invité", avait-elle par exemple écrit sur des forums internet comme Yahoo Answers.

A LIRE AUSSI >>  Fusillade sur un campus de l'Oregon : qui est le tireur présumé

"J'ai le syndrome d'Asperger"

Un espace de conversation qu'elle a assidument fréquenté durant la dernière décennie : au total, celle qui se faisait appeler "Twitty Bird2" aurait posté 36.000 messages depuis 2006. C’est là où cette infirmière de profession a précisé qu’elle était autiste comme son fils. "J'ai le syndrome d'Asperger (une forme d'autisme ndlr) et je ne me suis pas trop mal débrouillée" dans la vie, aurait-elle écrit. Elle a aussi décrit son fils comme quelqu'un "qui se tapait la tête contre les murs" enfant et qui avec le temps avait appris à gérer sa maladie. "Maintenant il est à l'université", "il est très intelligent".

Laurel Margaret Harper doit-elle cette réussite à Donald Trump ? Information repérée par les Inrocks , durant sa grossesse, la jeune femme lisait à voix haute des passages de "The Art of The Deal", le livre du milliardaire dans lequel on apprend à développer ses capacités cognitives. La preuve, les conseils de Donald Trump lui aurait permis de boursicoter avec succès...

A LIRE AUSSI
>>  Tuerie dans l'Oregon : "Si vous êtes chrétiens, vous allez voir Dieu dans une seconde"
>>  Tuerie dans l'Oregon : Chris Mintz, le nouveau héros de l'Amérique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter