Fusillade dans un aéroport de Floride : cinq morts et huit blessés

DirectLCI
FUSILLADE - L'aéroport de Fort Lauderdale en Floride a été évacué ce vendredi après qu'un homme a ouvert le feu dans l'aérogare avant d'être interpellé. Cinq personnes ont été tuées et huit autres blessées, selon les autorités locales.

Des tirs ont éclaté vendredi à l'aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood, en Floride, faisant cinq morts, ont annoncé les autorités locales. Les faits se sont déroulés dans la zone de récupération des bagages, a indiqué l'aéroport. Le tireur a été identifié par le sénateur de Floride Bill Nelson sous le nom d'Esteban Santiago. Le suspect, âgé de 26 ans, est un ancien soldat américain de la Garde nationale de Porto Rico et de l'Alaska, a indiqué un responsable du ministère de la Défense. Esteban Santiago a quitté l'armée en août et était porteur d'une carte d'identité militaire. Il a été déployé en Irak d'avril 2010 à février 2011.


Un témoin a décrit avoir entendu ce qu'il a cru d'abord être des détonations de pétards, avant que n'éclatent les cris de passagers tentant de se précipiter frénétiquement loin de l'auteur de l'attaque, dans la zone de récupération des bagages. "Il tirait sur les gens au hasard", a relaté Mark Lea, sur l'antenne de MSNBC, en précisant que le tireur avait une arme de poing et plusieurs chargeurs. "Il est resté calme tout le temps", a-t-il ajouté, ajoutant que l'homme avait visé les personnes qui tentaient de se cacher.

L'arme se trouvait dans un bagage enregistré en soute

 Selon un témoin, le suspect n'a pas cherché à fuir. Après avoir épuisé ses munitions, il a posé son arme et s'est laissé interpeller sans combattre. "Le tireur a été arrêté par la police et placé en détention", a confirmé le sheriff du comté de Broward, Scott Israel, dans une conférence de presse dans l'aéroport. "Aucun policier n'a fait feu", a-t-il ajouté.


Esteban Santiago venait de débarquer d'un vol en provenance de l'Alaska, avec une escale à Minneapolis dans le Minnesota, a déclaré vendredi soir à la presse un responsable du bureau du FBI de Miami, George Piro. Son arme se trouvait dans un bagage enregistré en soute, ce qui est permis aux Etats-Unis, a révélé CNN citant des sources policières. Après avoir récupéré son bagage, il se serait rendu aux toilettes pour charger l'arme, avant de sortir pour ouvrir le feu sur la foule. Le shérif Israel n'a pas confirmé l'identité du tireur ni donné de précisions sur le type d'arme qu'il a utilisée. Le chef n'a pas non plus indiqué les motivations du tireur. La chaîne CBS a évoqué de son côté une dispute impliquant Esteban Santiago lors du vol.

"Huit personnes ont, par ailleurs, été blessées et évacuées vers un hôpital local", a précisé le shérif dans un tweet.

Toute activité était suspendue et l'aéroport, qui est fermé depuis le drame, devrait rouvrir ce samedi à 5 heures heure locale. Des passagers ont été évacués par dizaines de l'aéroport. Les témoins ont décrit des voyageurs fuyant en courant, d'autres étant regroupés sur le tarmac de l'aéroport, selon des images télévisées diffusées en direct. 

Forcé à travailler pour le groupe Etat islamique ?

Le responsable du bureau du FBI de Miami, George Piro, a raconté qu'un homme correspondant au signalement d'Esteban Santiago était entré il y a deux mois dans un bureau du FBI à Anchorage (Alaska). Préoccupés par son état mental, les agents du FBI avaient conduit l'individu dans un hôpital psychiatrique.


Selon CBS, il avait alors affirmé aux autorités qu'il avait été forcé à travailler pour le groupe Etat islamique et que la CIA contrôlait son esprit pour l'obliger à regarder des vidéos de l'EI.

En vidéo

Récit : ce que l'on sait de la fusillade dans l'aéroport de Floride

En vidéo

Fusillade en Floride : le tireur aurait agi seul

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter