Fusillade dans un campus de Seattle : un mort et trois blessés

Fusillade dans un campus de Seattle : un mort et trois blessés

ETATS-UNIS – Une fusillade sur le campus d'une université de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, a fait jeudi un mort et trois blessés, dont un dans un état critique. Un suspect a été arrêté.

Nouveau drame sur un campus américain. Moins de deux semaines après la fusillade du campus de Santa Barbara , en Californie, c'est celui d'une université de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, qui est touché par une attaque similaire. Jeudi, un homme a ouvert le feu dans le hall de l'un des bâtiments de l'université avec un fusil à pompe, touchant mortellement un jeune homme et blessant trois autres personnes. Le suspect, âgé de 26 ans, ne serait pas un étudiant de l'université, selon les médias. 

L'un des trois blessés, une femme âgée d'une vingtaine d'années, est entre la vie et la mort après cette fusillade survenue sur le campus de la Seattle Pacific University (qui compte 4.000 étudiants), a indiqué la police. Le tireur a été arrêté. Après avoir fait feu sur trois personnes avec un fusil à pompe, l'assaillant a commencé à recharger son arme quand un étudiant qui surveillait le bâtiment est parvenu à le maîtriser, ont expliqué les autorités. "Une fois au sol, d'autres étudiants leur ont sauté dessus et ont pu immobiliser le tireur jusqu'à l'arrivée de la police", a encore déclaré le porte-parole de la police de Seattle.

"Une épidémie de violences par armes à feu hante le pays"

Le maire de Seattle, Ed Murray, a dénoncé une "épidémie" de violences par armes à feu aux Etats-Unis. Il faut dire que ce drame survient moins de deux semaines après qu'un jeune homme de 22 ans instable mentalement a ouvert le feu sur un campus de Santa Barbara, en Californie. Il a tué six personnes avant de se suicider. "Aujourd'hui aurait dû être un jour de fête marquant la fin de l'année scolaire. Mais au lieu de cela, c'est un jour tragique, un jour de deuil", a-t-il déclaré à la presse. "Une nouvelle fois, l'épidémie de violences par armes à feu s'est étendue à Seattle, cette épidémie de violences par armes à feu qui hante le pays", a-t-il ajouté.

Selon la chaîne de télévision locale Kiro TV , deux tireurs ont été vus dans deux bâtiments différents. Mais la police n'a pas confirmé la présence d'un deuxième tireur. Selon ce même média, une source policière a affirmé que le tireur avait "visité Colombine" et voulait "tirer dans une école". En 1999, deux lycéens abattaient quinze personnes dans leur lycée de Colombine, dans le Colorado. La tragédie avait profondément marqué le pays et ouvert le débat sur la circulation des armes à feu aux Etats-Unis. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.