Fusillade dans un lycée de Floride : 17 morts, le tireur interpellé

International
DirectLCI
DRAME - Une fusillade a fait de nombreuses victimes mercredi dans un lycée de Floride. Le bureau du shérif du comté de Broward fait état d'un bilan de 17 morts. Le tireur a été interpellé.

Elus et policiers n'avaient que des prières et aucune explication à offrir mercredi soir aux proches des 17 personnes abattues de rafales de fusil d'assaut par un jeune homme de 19 ans dans un lycée de Floride. "C'est juste le mal à l'état pur", a lâché le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d'un point de presse à Parkland, en guise de maigre explication pour ce qui est l'une des pires tueries aux Etats-Unis depuis un quart de siècle. 


Le shérif local a fait aveu d'impuissance. "Si quelqu'un veut vraiment commettre un carnage, il n'y a pas grand chose que l'on puisse ou que les forces de l'ordre puissent faire", a déclaré Scott Israel.   Nikolas Cruz - identifié précédemment par la police comme Nikolaus Cruz - a choisi la Saint-Valentin, la fête de l'amour, pour se rendre à Marjory Stoneman Douglas, son ancien lycée d'où il avait été expulsé, et ouvrir le feu avec un de ces fusils d'assaut AR-15 semi-automatiques, si répandus aux Etats-Unis.

En milieu de soirée, heure locale, les autorités n'avaient toujours pas réussi à identifier 5 des 17 victimes, parmi lesquelles se trouvaient aussi bien des élèves que des enseignants. Quatorze des blessés ont été hospitalisés, parmi lesquels deux sont décédés des suites de leurs blessures. Parmi eux, un entraîneur de football.

Trump adresse ses "prières" aux victimes

Le président américain Donald Trump a rapidement réagi sur Twitter : "Mes prières et mes condoléances aux familles des victimes du terrible tir de Floride. Aucun enfant, enseignant ou autre ne devrait se sentir en danger dans une école américaine." Il a aussi indiqué "travailler en étroite collaboration avec les forces de l'ordre sur la terrible fusillade en Floride."

Selon une étude menée par le mouvement Everytown for Gun Safety, il s'agit au moins de la 18e fusillage aux États-Unis cette année, qui a eu lieu dans ou autour une école. Depuis 2013, il y a eu 291 fusillades dans les écoles aux États-Unis, ce qui représente en moyenne une par semaine. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter