Fusillade dans un lycée de Floride : le tireur, orphelin de 19 ans et suprématiste blanc

Fusillade dans un lycée de Floride : le tireur, orphelin de 19 ans et suprématiste blanc

PROFIL - Après la fusillade de mercredi ayant fait 17 morts dans un lycée de Floride, la presse américaine commence à dresser le portrait du tueur, Nikolas Cruz. Le jeune homme apparaît comme un militant suprématiste à l’enfance marquée par les drames.

Nikolas Cruz, 19 ans, yeux noisette et taches de rousseur sous des cheveux châtain coupés courts. C’est lui, l’auteur de la tuerie du lycée de Parkland, qui comparait jeudi en combinaison orange de prisonnier face à la juge. Il écoute les charges pesant à son encontre : 17 meurtres avec préméditation.

Les médias américains se sont très vite penchés sur le profil du tireur présumé. Selon l’Anti-Defamation League, une association de lutte contre l’antisémitisme, Nikolas Cruz fréquentait les réunions de la "République de Floride", groupuscule prônant la supériorité de la race blanche. Il aurait même participé à des entraînements paramilitaires avec l’organisation. Le chef du groupuscule a d’abord assuré au Daily Beast que le garçon "savait parfaitement qu’il rejoignait une organisation paramilitaire, séparatiste blanche et néofasciste", avant de se rétracter, prétextant un malentendu sur la personne, dont le nom est porté par de nombreux membres du groupe.

Il y avait des rumeurs sur lui, comme quoi il prévoyait une fusillade dans l’école- Un ancien camarade de classe

Nikolas Cruz est un ancien élève du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland. Il en avait été renvoyé l’année dernière pour avoir menacé des étudiants, relaye le Miami Herald via un professeur de mathématiques l’ayant eu en classe. "Il était silencieux, les gens le harcelaient parfois et il y avait des rumeurs sur lui, comme quoi il prévoyait une fusillade dans l’école. Mais personne ne le croyait", détaille à l’AFP un de ses anciens camarades de classe. "On pensait que c’était juste des rumeurs jusqu’à ce que, malheureusement, ça arrive".

L’adolescent, qui suivait une préparation militaire selon des sources au Pentagone, est né en septembre 1998. Orphelin, il est adopté à la naissance, avant que son père adoptif ne décède en 2004. D’après le Miami Herald, sa mère adoptive meurt à son tour l’année dernière. Il est alors hébergé par la famille d’un ancien copain de classe.

Le FBI avertit d'un message prémonitoire ?

Selon les médias américains, la police avaitt été prévenue de problèmes de voisinage concernant Nikolas Cruz, qui travaillait par ailleurs dans un magasin du quartier en parallèle du lycée. Suivi par un établissement de soins psychiatriques, il avait interrompu son traitement depuis un an, détaille le maire du comté de Broward.

Lire aussi

De son côté, le FBI a reconnu avoir été alerté en septembre d’un commentaire laissé sur Youtube par un utilisateur au nom identique que le tireur. Des vérifications avaient été faites, sans que l’auteur du message n’ait pu être identifié. "Je vais devenir tireur professionnel dans les écoles", y était-il écrit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.