Fusillade dans une église au Texas : comment deux habitants de Sutherland Springs ont pourchassé l’assaillant à 150 km/h

International
COURSE-POURSUITE - L'homme qui a tué 26 personnes dans une église à Sutherland Springs, au Texas, a tenté de fuir les lieux après avoir commis son crime. Ce sont deux habitants de la commune qui auraient réussi à l’arrêter dans sa course, en échangeant des tirs et en le poursuivant en voiture.

Les deux hommes sont déjà considérés comme des héros dans le village. Deux voisins de l’église baptiste de Sutherland Springs ont en effet permis de maitriser l’auteur de la tuerie de masse survenue ce dimanche, la plus meurtrière dans l’histoire du Texas avec au moins 26 morts.


Le premier a "pris son arme et a engagé le combat avec le suspect" alors qu'il tentait de quitter la scène de crime, a indiqué Freeman Martin, le directeur régional de la sécurité publique au Texas. Selon un local contacté par le Dailymail, il s’agirait d’un homme de 55 ans, plombier de profession : Stephen Willeford. Sa fille l’aurait alerté qu’un homme en armure de combat avait attaqué l’église. Pour d’autres médias, il aurait lui-même entendu des coups de feu depuis chez lui. Cet habitant a, en tout cas, ouvert le feu sur l’assaillant. Mais ce dernier a réussi à prendre la fuite en voiture.


Un second homme est alors intervenu : Johnie Langendorff. Dans une interview accordée à la télévision locale KSATnews, il explique qu’il était au volant de sa voiture quand il a vu "deux hommes échanger des coups de feu, l’un étant un membre de la communauté". Après que l’assaillant s'est enfui, Stephen Willeford a demandé à Johnnie Langendorff son aide pour partir à sa poursuite. "Et c’est ce que j’ai fait", raconte ce dernier simplement.  "Il est venu vers ma voiture, désemparé et une arme à la main. Il m’a expliqué rapidement ce qu’il s’était passé. Il est monté dans la voiture et j’ai su qu’il était temps d’y aller", relate-t-il.

A 150 km/h

Les deux hommes ont ensuite engagé une folle course poursuite avec le tireur présumé. "Il avait un peu d’avance sur nous. On roulait à 150km/h malgré le trafic". Alors que Johnie Langendorff était au volant, il a appelé la police, Stephen Willeford gardait quant à lui son arme à la main pour tirer sur le tueur. Finalement, l'assaillant aurait perdu, seul, le contrôle de son véhicule. Le jeune homme assure qu’il était mort quand ils se sont arrêtés. La police serait arrivée cinq minutes après. Freeman Martin a confirmé que les forces de l’ordre ont retrouvé le tireur mort, indiquant cependant : "Nous ne savons pas précisément s’il s’est suicidé ou s’il a été tué par un des résidents". 


Ce lundi, le shérif Joe Tackitt a affirmé à la chaîne CBS que le tireur s'est donné la mort. Poursuivi par deux hommes en camionnette quand sa voiture s'est écrasée sur le bas côté, le shérif pense que c'est à ce moment là que le tireur s'est suicidé avec une arme à feu.


Depuis qu'il s'est exprimé à la télévision, Johnie Langendorff a reçu des centaines de messages de reconnaissance sur sa page Facebook, de nombreuses personnes du monde entier saluant "le courage d"un héros".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade dans une église au Texas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter