Fusillade dans une église de Charleston : 9 morts, le suspect identifié

Fusillade dans une église de Charleston : 9 morts, le suspect identifié

DirectLCI
CARNAGE - Une fusillade a éclaté mercredi soir dans une église de Charleston (Caroline du Sud) fréquentée par la communauté Afro-américaine faisant 9 victimes. Le principal suspect, un homme blanc de 21 ans, a été identifié.

Une vaste chasse à l'homme est toujours en cours jeudi à la mi-journée pour retrouver l'auteur de la fusillade qui a fait neuf morts mercredi soir dans une église de la communauté noire de Charleston, à laquelle le meurtrier s'était mêlé pendant une heure avant de tirer. Le suspect, un homme blanc de 21 ans "très dangereux", a été identifié par le FBI. Il s'agit d'un dénommé Dylann Roof, dont des photos de lui ont été diffusées dans la presse locale.

EN SAVOIR + >> "Terrorisme", le mot si peu prononcé pour évoquer la fusillade de Charleston


Selon les premiers éléments disponibles, le jeune homme est "resté pendant près d'une heure avec le groupe" qui étudiait la bible dans l'église avant de tirer, a précisé le chef de la police de Charleston (sud-est des Etats-Unis), Gregory Mullen. Il a quitté le lieu du carnage à bord d'une berline noire. Il "ne doit être approché par personne", a prévenu la police.

Un probable crime racial

Selon Gregory Mullen, il s'agirait d'un crime racial rapporte  nbcnews.com . Parmi les 9 victimes figuraient 3 hommes et 6 femmes, dont le pasteur de la paroisse, Clementa Pinckney, sénateur de Caroline du sud et grande figure de la communauté noire.

"C'est une véritable tragédie. Les mots me manquent, a laconiquement assuré le maire de la ville, Joe Riley Jr. La seule raison pour laquelle quelqu'un entrerait dans une église et tirerait sur les personnes présentes est la haine", a-t-il ajouté.

La veille de la fusillade, Hillary Clinton, candidate démocrate pour la présidentielle américaine de 2016, tenait un meeting à quelques kilomètres de là, dans la ville de North Charleston. Un de ses opposants, Jeb Bush, le candidat républicain, avait prévu de s'arrêter à Charleston très prochainement, visite qu'il a finalement annulé ce jeudi selon politico.com .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter