Fusillade de Las Vegas : de retour aux Etats-Unis, Marilou Danley, la compagne du tueur, au cœur de l’enquête

INVESTIGATIONS – Considérée par le FBI comme un "témoin d'intérêt pour l'enquête" sur la tuerie de Las Vegas, Marilou Danley, la compagne de Stephen Paddock, est arrivée ce mercredi aux Etats-Unis. L’occasion pour la police de tenter de faire la lumière sur de nombreuses zones d’ombre.

Elle est plus que jamais au centre de l’attention. Qualifiée par le FBI de "témoin d'intérêt pour l'enquête" sur la tuerie de Las Vegas, qui a fait 58 morts et plus de 500 blessés dimanche soir, Marilou Danley, la compagne de Stephen Paddock, est arrivée ce mercredi des Philippines, où elle se trouvait pendant le massacre, aux Etats-Unis. Après avoir atterri à l’aéroport de Los Angeles, la sexagénaire, qui se déplaçait en fauteuil roulant, a été emmenée par la police fédérale pour être interrogée.  


L’occasion pour les enquêteurs de tenter de faire la lumière sur de nombreuses zones d’ombre entourant la fusillade et sa préparation. Marilou Danley était-elle au courant des projets macabres de son conjoint ? Se doutait-elle de quelque chose ? Rien n’est moins sûr pour l’instant, même si, comme l’ont rappelé les forces de l’ordre, l’Australienne d’origine philippine n’est pas considérée comme suspecte et demeure libre d'aller où bon lui semble.  

En vidéo

Las Vegas : la police diffuse les images des caméras embarquées de ses agents pendant la fusillade

Un virement de 100.000 dollars qui intrigue

Des vérifications s’imposent néanmoins. Les autorités américaines cherchent notamment à savoir si oui ou non Marilou Danley, 62 ans, a bien reçu un virement de 100.000 dollars de Stephen Paddock la semaine précédant la tuerie. C'est ce qu’affirment plusieurs médias citant des sources policières. Pourquoi ce transfert d’argent ? Un "accord" existait-il entre les deux amants ? Si la police, sous couvert d’anonymat, suggère que la somme était peut-être destinée à assurer son confort une fois le crime perpétré, le mystère perdure. 


Mais là n’est pas la seule énigme. "Il y a des informations selon lesquelles ses pièces d'identité ont servi à réserver l'hôtel ou des détails comme ça", a ainsi déclaré la ministre australienne des Affaires étrangères au moment de confirmer son identité mardi. Des informations qui pourraient laisser supposer une éventuelle participation à l’élaboration des plans morbides de Paddock, à moins que celui-ci se soit lui-même servi, à l'insu de sa compagne, es documents de sorte à ne pas être repéré. Preuve du flou persistant, le shérif adjoint de Las Vegas a souligné mardi soir qu’"aucune piste" n’était écartée. 

Elle ne sait rienLes sœurs de Marilou Danley dans une interview à 7 News

En vidéo

Tuerie de Las Vegas : ces héros qui ont sauvé des vies

"Elle ne sait rien", ont quant à elle assuré deux sœurs de Marilou Danley, dans une interview accordée à la chaîne australienne 7 News et dont quelques extraits ont été diffusés mercredi sur les réseaux sociaux (voir ci-dessous). Certaines de son innocence, les deux femmes pensent que leur sœur a été poussée à quitter les Etats-Unis par Stephen Paddock. "Elle a été envoyée à l’étranger afin qu’elle ne soit pas là pour interférer dans ses plans", ont-elles répété. "Elle ne savait même pas qu’elle partait aux Philippines jusqu’à ce que Steve lui dise : 'Je t’ai trouvé un billet d’avion pas cher.' (…) Il l’a fait partir pour pouvoir planifier ce qu’il avait prévu sans être interrompu."

Selon elles, la compagne du pire tueur de masse de l’histoire récente des Etats-Unis devrait en tout cas permettre au FBI d’avancer dans son enquête. "Personne ne peut rassembler les pièces du puzzle. Personne sauf Marilou", expliquent-elles. "Puisque Steve n’est plus là pour parler, seule Marilou pourra peut-être aider." Plus que jamais, Marilou Danley se retrouve donc au centre de l’attention.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter