Fusillade de Las Vegas – "Il ne m’a jamais rien dit" : les premiers mots de la compagne du tueur

DÉCLARATION - Marilou Danley, la compagne du tueur de Las Vegas, a livré une première déclaration après avoir été interrogée par le FBI. Elle affirme n’avoir jamais imaginé "que quelque chose d’horrible allait se passer".

Qualifiée par le FBI de "témoin d’intérêt pour l’enquête", Marilou Danley a été entendue mercredi par la police fédérale. Aux Philippines au moment de la fusillade de Las Vegas, où son compagnon Stephen Paddock a abattu 58 personnes, elle a été emmenée dès sa descente d’avion. Dans une déclaration lue par son avocat à Los Angeles, elle a raconté ses derniers échanges avec le tueur.


"Il y a un peu plus de deux semaines, Stephen m’a dit qu’il avait trouvé un billet à bas prix pour les Philippines et qu’il voulait que je fasse un voyage là-bas pour voir ma famille. Comme tous les Philippins qui vivent à l’étranger, j’étais heureuse à l’idée de rentrer chez moi, voir ma famille et mes amis", détaille-t-elle dans la déclaration.

Elle s'explique sur le virement reçu

Alors qu’elle se trouvait dans son pays d’origine, son compagnon, qu’elle décrit comme "un homme gentil, attentif, tranquille", lui transfère de l’argent. "Pour que j’achète une maison pour moi et ma famille, explique-t-elle. J’étais reconnaissante mais inquiète que ce voyage inattendu puis l’argent soient un manière de rompre avec moi."


Des propos qui viennent répondre aux questionnements des enquêteurs sur un virement de 100.000 dollars effectué une semaine avant la tuerie. Face aux soupçons qui laissent penser qu’elle connaissait les plans de Stephen Paddock (selon la ministre australienne des Affaires étrangères, "ses pièces d’identité ont servi à réserver l’hôtel ou des détails comme ça"), Marilou Danley se défend. Elle se dit "dévastée par les morts et les blessés, (…) en tant que grand-mère mon cœur est brisé pour tous ceux qui ont perdu des proches".

En vidéo

Tuerie de Las Vegas : la planification terrifiante de Stephen Paddock

Il ne m’est jamais venu à l’esprit qu’il planifiait des violences contre quiconqueMarilou Danley, compagne de Stephen Paddock

Elle affirme également n’avoir jamais pu prévoir un instant ce que son compagnon allait faire. "Il ne m’a jamais rien dit (laissant entrevoir) que quelque chose d’horrible allait se passer, indique-t-elle. Il ne m’est jamais venu à l’esprit en aucune façon qu’il planifiait des violences contre quiconque."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter