Tuerie de Las Vegas : nouvelles révélations (et nouvelles zones d'ombre) autour de Stephen Paddock

International
ENQUÊTE - Trois jours après l'attaque qui a fait 58 morts lors d'un concert en plein air à Las Vegas (Nevada), les autorités cherchent à comprendre les raisons qui ont poussé un retraité de 64 ans à commettre l'impensable avant de se suicider. Lors d'une conférence de presse, les éléments rendus publics par le chef de la police locale renforcent cette énigme.

De nouveaux éléments émergent, mais l'énigme reste entière. Trois jours après la fusillade de Las Vegas, décrite comme la plus meurtrière de l'histoire américaine récente, le shérif du comté de Clark, Joseph Lombardo, a tenu une nouvelle conférence de presse mercredi. Il a indiqué mercredi que les enquêteurs avaient mis la main sur une preuve (sans préciser laquelle) montrant que Stephen Paddock avait l’intention de survivre à son massacre. Le comptable retraité de 64 ans, qui a fini par se suicider avant l’arrivée de la police, aurait pu vouloir prendre la fuite après la tuerie.    


Insistant sur la préméditation d'une attaque "bien pensée", le shérif a par ailleurs relevé qu'il était "troublant qu'il ait été capable de déplacer autant de matériel sans assistance". Ajoutant : "On peut se demander s'il a bénéficié d'aide à un moment donné". Pour rappel, l'homme, inconnu des services de police, avait accumulé un arsenal d'une quarantaine de fusils et armes de poing, des explosifs et des milliers de munitions. 


Autre révélation importante : Joseph Lombardo a fait savoir que Stephen Paddock avait, une semaine avant son massacre, loué via le site Airbnb une chambre de luxe surplombant un autre festival baptisé "Life is Beautiful" (qui s’est tenu du 22 au 24 septembre). Était-ce sa première cible ? Faisait-il du repérage ? Les enquêteurs, qui cherchent encore "à comprendre ses motivations", ne l’ont pas encore déterminé.

Autre fait troublant

Mais une autre information révélée par TMZ ce jeudi, renforce cette énigme. Le site indique que Stephen Paddock, avait réservé deux chambres d'hôtel durant le célèbre festival de Chicago, Lollapalooza, en août dernier. Il avait spécifiquement demandé des chambres donnant directement sur la foule.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter